Marie Antoinette , le printemps du règne
Bienvenue sur "Marie Antoinette, le printemps du règne" Connectez vous!


Louis XV est mort. Marie Antoinette jeune dauphine devient la reine de France...C'est le printemps du règne...
Nouveauté : Une intrigue a été lancée. Inscrivez vous pour y participer!
"Marie Antoinette le printemps du règne" vous souhaite la bienvenue!
N'hésitez pas à faire un tour dans la penderie du forum. De nombreux pré-définis : le comte d'Artois, Anne de Noailles,...
LE FORUM A UN AN!!! Pleins de nouveautés pour cet anniversaire!
Une battle rp c'est quoi? C'est LA nouveauté du forum. En savoir plus dans els décrets royaux!
NOUS RECHERCHONS UN JOUEURPOUR LOUIS XVI. important pour la suite
forum fermé
rendez-vous sur http://marieantoinetterpg.forumactif.org/

Partagez | 
 

 please don't stop the music feat Marie Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: please don't stop the music feat Marie Antoinette   Dim 5 Aoû - 22:58

Oh elle ne se trompait pas la Reine !Marie était au bord du désespoir, elle était belle, trop belle mais déjà vieillissante et ne se voyait pas finir avec Charles sans connaitre les joies de l’amour . Marie Thérèse de Savoie –Sardaigne avait d'autres ambitions... et ne pouvait les réaliser que si elle pouvait approcher, séduire par sa force de vie et sa verve, et profiter des Grands. La reine la protégerait lui accordait une pension qui avec son rang qui permettait de survivre mais Marie ne voulait pas survivre.

Ainsi quand sa protectrice lui parla d'ennui, de sommeil, le cerveau de la belle se mit en action. Elle prit un petit air contrit pour répondre au préalable :

- Votre Altesse royale, ma jeunesse s'étiole Versailles

Son visage prit ensuite un air mutin avant de poursuivre :


- Elle s'étiole tant et tant que j'ai même l'impression qu'elle m'a déjà quittée.


Ses yeux contemplèrent le ciel et elle feignit de défaillir avant d'ajouter :

- Je ne m'ennuie pas, Madame, je me meurs d'ennui !


Enfin, elle rit avant de finir
:

- Il nous faut trouver de quoi régaler nos envies, de quoi combler ce vide... Vous me savez pieuse et plutôt portée vers le spirituel mais j'avoue que là, trop c'est trop, la frivolité est certes péché mais un zeste d'amusement ne saurait remettre en cause notre place au ciel, non ?


Ces beaux yeux rayonnaient d'ironie et d'amusement ! A la suite de ces mots , Marie Thérèse contemplait la petite reine de France Marie Antoinette ! La comtesse , déjà mère se sentait attirée par la si jeune fille qui portait le plus lourd sacerdoce . Oh, attirée en, tout bien tout honneur !
La fraicheur de la si jeune souveraine était évidente. Cela rappelait assez cruellement à la « savoyarde « qu'elle même n'était plus fraiche jeune fille mais déjà mère, déjà mariée, mal mariée mais néanmoins femme "accomplie". Dieu que lui semblait loin ce temps de l'innocence. Dieu comme était loin la jeune fille arrivant de Turin à la Cour.
C'est ce qu'elle revoyait en contemplant la jeune femme, si petite et fragile, émouvante, pas vraiment belle mais jolie, semblant enjouée malgré sa position



Délicatement, dans un léger frou-frou de soie, elle s'approcha de la souveraine et sa main gantée frôla la petite épaule ...


- Il nous faut rire Majesté


Un petit rire, aussi froufroutant que la trop ostentatoire robe de cour de la comtesse lui permit de s’assoir sur le lit des petits appartements privées de sa belle sœur . Dès lors , elle poussa les coussins tout comme les livres pour s’y installer de manière candide .




¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Marie-Antoinette

«♠ Admin Royale»


Messages : 406
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox: Don't you remember - Adele
Rang: Reine
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: please don't stop the music feat Marie Antoinette   Mar 7 Aoû - 8:06

Marie-Antoinette s'enfonçait dans la routine de la cour. Elle n'était plus que l'épouse d'un homme absorbé par son travail, elle se sentait l'âme d'une Mme Colbert. Même les fêtes devenaient routine, c'était toujours les mêmes invités, toujours les mêmes anecdotes; la reine s'ennuyait, l'épouse s'ennuyait et la femme s'ennuyait. Que restait-il de Marie-Antoinette? Ce soir là elle était avec Marie-Thérèse sa chère belle-soeur. Pourtant si différentes elles en étaient aujourd'hui au même point : l'ennui mortel. Marie-Antoinette n'aurait jamais imaginer cela de la douce et pieuse Marie-Thérèse. Cependant tout arrive. La jeunesse avait quitter Marie-Thérèse? Non mais certainement qu'elle boudait, Versailles n'était plus qu'un nid de vieilles pies avides de pouvoir et de ragots.

- Oh ne mourrait pas de suite, j'ai besoin d'une amie pour partager mon ennui, dit elle en souriant

La jeune femme regarda sa belle-soeur et néanmoins amie. Elles avaient deux parcours si différents pourtant si proches. Charles abandonnait sa femme pour d'autres femmes, Louis abandonnait son épouse pour le travail. Si bien que pour deux raisons différentes, les deux Marie étaient de même manière abandonnaient à elles mêmes. Marie songea avec amertume aux vieilles qui lui demandaient d'ouvrer auprès du roi. Comment faire alors qu'elle ne le voyait pas même une heure complète durant une journée? Et lrosque qu'il venait au lit il s'endormait, epuisé par son travail accompli. Elle fut tirée de se rêverie par Maire-Thérèse. Elle avait raison, la spiriualité n'était pas un bon moyen de tuer le temps. Les fêtes, les péchés mignons étaient les seuls à sortir Marie-Antoinette de sa torpeur.

-Je suis bien d'accord avec vous mon amie, la fête est le seul plaisir qu'il nosu reste.

Marie-Antoinette avait longtemps jalouser sa belle soeur et sa position de femme accomplie. Mais aujourd'hui elle n'était plus sur de rien. Elle ne vivait que pour le soir où s'échapperait vers Paris. Elle mangeait sans en avoir pleinement conscience, buvait, s'habiller, de même manière. Marie-Antoinette regarda Marie-Thérèse devenut en quelques tmeps uen femme libérée. Elle était fière de sa protégée qui avait mit bien du temps à repousser les chaînes que lui avait mises son époux. Se laissant tomber sur le dossier elle répondit en riant.

-Oh oui Marie faite moi rire je m'ennui tellement. Amusez-moi!

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
avatar
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: please don't stop the music feat Marie Antoinette   Dim 26 Aoû - 22:33

La comtesse s'ennuyait ferme . Oh certes, Marie était devenue , en apparence fort dévote, préoccupée de bonnes œuvres et de charité, et soucieuse de son salut dans l'au-delà. Mais enfin, espérer le Paradis ne suffit pas à remplir vous journées! Et plongée dans le cycle routinier de son existence, elle s'ennuyait.
Et toute la Cour semblait s'ennuyer avec elle: point de visite de dignitaires étrangers dont on aurait pu dauber à mi-voix les manières étranges, point de scandale croustillant à se mettre sous la dent.... Oui, la Cour de France sombrait dans une triste léthargie, et cela désolait la reine tout comme sa belle sœur .D’ailleurs celle-ci , ne venait t’elle pas de dire



- Oh ne mourrait pas de suite, j'ai besoin d'une amie pour partager mon ennui

Ni une , ni deux , la tête de Marie Thérèse roula sur le coté , vers le genoux de sa belle sœur . Seigneur ! Qui eu pu penser , un tel manquement à l’étiquette , chez ces deux filles de roi . Notre italienne pouffa , d’ailleurs , en songeant à Madame de Noailles . L étiquette , toujours l’étiquette ! Manger , assise , sourire , était des verbes qu’elle ne supportait plus . Alors , il est vrai qu’en ces quelques instants de liberté , la princesse voulait croire en l’amitié de la souveraine de France . Etrangère comme elle , peut etre , était plus laxiste voir compréhensive devant son attitude . En tout cas , il ne fallait pas y voir la , une preuve de non respect ou autre mais simplement une marque d’amour presque fraternelle tout comme elle faisait enfant .. Jeune toute les deux , au milieu d’une cour de rapace , qui pouvait les divertir . En plus Charles n’étant pas là , ni les dévots ayant suivi le roi à Fontainebleau pour l’été , elles avaient tous loisirs !

-C’est donc une sorte de purgatoire que vous me proposez ma reine dit t’elle en jouant la comédie sur le ton de la peur avant de répliquer Mais en votre compagnie , alors je veux bien

Marie ramena vers elle , une mèche rebelle de sa chevelure , se lamentant intérieurement de ne pas etre à Trianon , afin d’arborer une simple robe de mousseline , au lieu s’avoir autant de panier dessous à l’heure actuel qui l’empêchait de bouger à sa guise .


Oh oui Marie faite moi rire je m'ennui tellement. Amusez-moi!

La comtesse sourit immédiatement à ces mots !Il fallait trouvait LE divertissement ! Tournant sur elle-même afin de mieux regarder la reine , elle excluait dans son esprits e les éternelles parties de chasse où dame ne pouvait mettre en valeur les merveilleuses créations des couturières ou les parties de jeu où une dame peu fortunée risquait soit l'ennui le plus total soit la banqueroute définitive et l'exil en province. Elle arborait donc un sourire sincère, se sentant très complice avec sa bienveillante protectrice. quand cette dernière lui envoya son "Amusez moi ?", elle prit elle aussi un air de conspiratrice. En fait elle hésitait, spontanément avait failli sortir son envie la plus forte elle aurait voulu crier "un bal!". Elle avait en effet un accord secret avec l'Ambassadeur de Hollande à la cour de France, ce dernier en échange de quelques potins - d'aucuns aurait dit d'espionnage- lui avait fourni de magnifiques soies et cotonnades des Indes... qu'elle rêvait d'arborer.
D'autant plus que le prince de Russie lui avait offert -en échange de rien ou presque rien, en fait en espérant ses faveurs- une pure merveille de collier qui irait si Marie sortit de ses pensées oiseuses pour revenir la reine .Toutefois , un bal est fort cher et peu original .Fronçant les sourcils , elle se mit à réfléchir à haute voix avant de se mettre à imiter d’une voix grave monsieur le duc de Choiseul

-Pas de dépenses inutiles votre altesse ! Rien de trop cher ou voyant ! Pas de chose pouvant vous mettre dans l’embarrant comme un virée à Paris
dit t’elle avant de rire à gorge déployé.

-Voyons reprit t’elle plus sérieusement , nous avons déjà était à l’opéra , en foret , au bal tous semble déjà fait soupira t’elle , laissant choir un éventail sur le sol
-Nous avons déjà acheté des robes , des chiens , fait du théâtre ,de la musique … ajouta t’elle , lorsqu’une idée vint à ses esprits
-Ce soir , nous pourrions oh non , je n’ose dire cela à votre si gracieuse Majesté murmura t’elle avant de se rapprocher de l’oreille de la reine
-Le seigneur va me punir de vous tourmenter mais il y’a une chambre abandonné ou du moins libre selon ma chambrière , au dessus de celle de la duchesse de Chevreuse … qui reçoit de forts beaux hommes … et de cette pièce nous pouvons tous voir , du moins les entendre comploter gloussa t’elle puis se signa immédiatement après .


-Oh oubliez majesté , nous pouvons plutôt allez prier !


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Contenu sponsorisé

«»



MessageSujet: Re: please don't stop the music feat Marie Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 

please don't stop the music feat Marie Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mai] Pullip Marie-Antoinette
» Please don't stop the music !!!!
» Don't stop the music [pv Charmas] [HOT]
» « Marie-Antoinette a plus de seins que moi en faîtes. » • {PV Adam Cooper} {Terminé}
» SAN ZABRI AP MONTE YON SYÈL PA DO: PANIK NAN KAN CORAIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marie Antoinette , le printemps du règne :: Versailles ::  Appartements Royaux :: ♦Appartements de la Reine-