Marie Antoinette , le printemps du règne
Bienvenue sur "Marie Antoinette, le printemps du règne" Connectez vous!


Louis XV est mort. Marie Antoinette jeune dauphine devient la reine de France...C'est le printemps du règne...
Nouveauté : Une intrigue a été lancée. Inscrivez vous pour y participer!
"Marie Antoinette le printemps du règne" vous souhaite la bienvenue!
N'hésitez pas à faire un tour dans la penderie du forum. De nombreux pré-définis : le comte d'Artois, Anne de Noailles,...
LE FORUM A UN AN!!! Pleins de nouveautés pour cet anniversaire!
Une battle rp c'est quoi? C'est LA nouveauté du forum. En savoir plus dans els décrets royaux!
NOUS RECHERCHONS UN JOUEURPOUR LOUIS XVI. important pour la suite
forum fermé
rendez-vous sur http://marieantoinetterpg.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Lorine Lans - l'Orpheline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ Lorine Lans

«»


Messages : 6
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Lorine Lans - l'Orpheline   Mar 3 Juil - 14:20



Lorine Lans
« La voix du vent, la voix du temps... »



who i am

Excusez moi... ! - Non mais tu peux pas faire attention !? Comment tu t'appelles petite ? - Lorine Lans Monsieur... mais on m'appelle Lorine... - Dis-moi gamine, tu es née à Paris ? - Je ne sais pas... Oui, je pense puisque c'est ici qu'on m'a trouvé le 24 décembre où je suis née il y a 8 ans... - Tu vis seule ? - Non Monsieur, avec mes parents... - Tu es une fille du peuple ? - Oui Monsieur... - Tu me semble être une petite fille débrouillarde, craintive, sensible, douce, honnête, généreuse mais pourtant bien triste... - N'en croyez rien Monseigneur, cette petite peste est plus rusée qu'un de ces fichus renards que nous décrivez La Fontaine, elle vole tout ce qu'elle peut comme tout gosse des rues puisqu'elle ne veut pas montrer ses jambes cette petite vertueuse ! - Et bien Monsieur voilà un long discours qui vous aura fait perdre votre proie, votre oisillon s'en est allé...


this my story

La neige tombait devant la Cathédrale de Notre-Dame recouvrant les larges marches de pierre d'un blanc duvet comme d'un tapis de soie, le réveillon de Noël avait rassemblé la majorité de la population parisienne dans l'établissement religieux qui restait un véritable emblème pour tout être aimant à admirer l'architecture travaillée d'un quelconque bâtiment. Mais alors que les cloches sonnaient et annonçaient la fin de la messe, alors que le prête s'avançait vers la sortie de la cathédrale suivit de tous les enfants de cœur, une femme s'approcha, déposant ses empreintes dans le coton froid que formaient les flocons qui tombaient comme un rideau sur la capitale. La femme était courbée, repliée sur elle même le ventre encore rond, les mains blanche sur un linge blanc et brodé de fil d'or, on était le soir de Noël, c'était pour l'enfant qu'elle tenait dans ses bras le moment ou jamais de trouver une famille aimante, ou au moins un toit. Sa fille venait de naître, seule, à peine soutenue d'une amie la jeune mère avait donné la vie à sa bâtarde... Elle savait toutefois ne pas pouvoir la garder, ne pas pouvoir l'élever, ne pas pouvoir l'aimer, son époux avait été très clair, l'enfant naîtrait mais avant même qu'elle n'ouvre les yeux il faudrait qu'elle soit loin. Sous sa cape, le capuchon rond masquant son visage, elle posa l'enfant sur les dalles après une dernière étreinte, elle venait tout juste de naître et déjà elle devait l'abandonner, il n'y aura que les mère pour comprendre ce que pouvait ressentir la jeune femme qui voulu s'en aller, mais se retourna, avant qu'on ne la trouve sa fille serait morte de froid, elle sortit alors de sous sa cape une étoffe de velours sombre qu'elle déposa sous et sous le nouveau-né avant de s'enfuir en courant : les hauts panneaux des portes de Notre-Dame s'ouvraient éclairant les marches et laissant sortir les fidèles de la cathédrale. Les enfants commencèrent à courir sur la place, cela dû être trop bruyant, le nouveau né se réveilla et se mit à pleurer attirant sur lui l'attention des badauds entre lesquels se faufila un jeune homme : peau mate, la vingtaine, un anneau au doigt, des vêtements tout à fait respectables, grand et les muscles saillants sous le tissu de sa tenue de fête. Il souleva dans ses bras l'enfant, dès que les pleures se furent apaisés, l'attention de chacun se tourna vers autre chose et progressivement la place se vida. Seule une femme resta : peau blanche, cheveux blonds, fine, bien habillée et un fin anneau au doigt.
« Isabelle ?
-Il semblerait qu'enfin la chance nous sourit...
-C'est une petite fille...
 »
Il se regardèrent, le nourrisson entre eux, chacun sourit puis homme cacha l'enfant sous son manteau pour la protéger du froid et prit la main de sa belle pour gagner leur auberge, oui, Paul Lans était aubergiste de métier et son épouse l'aidait au service.

* * *

« Lorine !
-Oui papa je descend !
 »
A l'Auberge de la Lance et de la Rose, la vie commençait toujours de bonne heure, il fallait astiquer les tables, nettoyer le sol, dépoussiérer le moindre recoin et faire briller les vitraux et de tout cela, Lorine s'occupait avec le sourire, parfois elle trouvait par terre une pièce et pouvait la garder ou parfois n'avait elle pour seule récompense que le sourire satisfait de ses parents et cela lui suffaisait mais ce matin là, alors qu'elle descendait les marches de bois, elle n'eut qu'un regard à poser sur la salle pour comprendre qu'elle n'aurait rien à faire ce matin-là, elle regarda donc son père, il ne lui semblait pourtant pas que l'on était jeudi, seul jour où on la laissait plus libre que l'air pour aller courir les rues avec Eliott son meilleur ami et presque frère. De plus, sa mère était accoudée à une table elle cachait son visage entre ses mains, dehors, la neige tombait en de gros flocon annonçant que les fêtes de fin d'année étaient proches. Lorine regarda son père et s'approcha de sa mère qui la prit dans ses bras comme jamais, elle la serra contre elle en murmurant un série de questions qu'elle ne comprit pas puis en l'écartant d'elle, elle pu remarquer que son père aussi semblait mal, que se passait il ?
« [b][b]Lorine, il y a certaines choses que tu dois savoir...
-Comme lesquelles papa ? Maman, pourquoi pleures tu ?
-Paul dit lui je t'en prie, je n'en aurait pas la force.
-Et bien Lorine, nous ne sommes pas tes vrais parents... Nous t'avons adopté et élevé alors que tu venais tout juste de naître.
-Mais vous restez mes parents !
-Oui, oui mon ange... Ne t'inquiètes pas... Nous ne t'en aimons que plus fort...
-Pourquoi maman pleure ?
 »
Le calme avec lequel sa fille avait appris la nouvelle rendit un semblant de sourire à l'aubergiste, elle était suffisamment mature pour comprendre que ce n'était peut être pas plus mal pour elle et que eux étaient heureux de l'avoir et fiers d'elle même si elle ne partageait pas leur sang. Toutefois, le chagrin de sa mère et le désespoir dans lequel elle se trouvait inquiétait la jeune Lorine, son père n'eut toutefois pas le temps de lui expliquer, des soldats de la garde entrèrent dans l'auberge, tous ou presque étaient des clients habitués au lieu qui n'accueillait pas les crapules de toutes espèces mais plutôt les grands bourgeois et certains membres de la noblesse telle la noblesse d'épée.
« Madame Isabelle Lans ? »
Jamais Lorine n'oubliera le regard de sa mère alors qu'elle se levait en la reposant par terre. Elle ne comprenait pas, ne comprenait plus, pourquoi en voulait-on à sa mère ? Que se passait il ? Pourquoi le capitaine en personne venait la demander lui qu'elle avait servit encore trois jours plus tôt.
« C'est moi, que me voulez vous ?
-Je suis navré Madame mais j'ai un ordre d'arrêt à votre nom... Vous allez devoir nous suivre.
-Et de quoi suis-je accusée ?
 »
Le regard sombre, la voix tremblante, luttant pour rester droite, Isabelle fixait le capitaine avec une lueur grave dans son regard habituellement bleu et reflétant toute la sagesse de son âme.
« Vous êtes accusées d'avoir fait perdre son enfant à une femme.
-Ce n'est pas une sorcière !
-C'est toutefois ce qui est indiqué. Monsieur Lans, vous savez que j'ai beaucoup d'affection pour vous et votre famille, pensez à vote fille, ne compliquez pas les choses.
 »
Son père avait tapé du poing sur la table faisant de se seul geste s'armer les gardes, la femme elle toutefois acquiesça doucement le teint pâle.
« Je n'est fait ceci que sur la demande de Madame de Lavel mais je vous suis Messieurs... Accordez moi un seul instant...
-Bien Madame, faite ce que vous avez à faire nous attendrons.
 »
Isabelle Lans se baissa s'agenouilla pour serrer sa fille contre elle murmurant à son oreille :
« Devient celle que tu dois devenir Lorine, aides ton père de ton mieux et restes toujours fidèle à toi-même. Je t'aime ma fille... »
Elle se releva prit son époux dans ses bras versa quelques larme sur sa chemise en parlant à voix basse avec lui puis alors qu'elle se reculait elle murmura :
« Veilles bien sur elle Paul...
-Maman !
-Non Lorine... Tu ne pourras rien faire...
-Mais papa... Pourquoi tu les laisses l'emmener ?!
-Nous n'avons pas le choix Lorine...
-Si nous l'avons !
 »
A c'est seuls mots, l'enfant se libéra des bras de son père avec souplesse pour se précipiter dans la rue ou elle vie le visage de sa mère à travers les barreaux d'une voiture. Voiture qui déjà se mettait en route.
« Maman ! Maman ! Maman ! »
Courant après la voiture, elle sautait par dessus les flaques boueuses que formait la neige en fondant, se glisser entre les passant, courant à perdre haleine en voyant progressivement la voiture s'éloigner. Elle arriva finalement dans la rue Saint-Antoine, les passant s'écartaient juste pour laisser passer le véhicule pour recommencer à circuler juste derrière lui, elle ne désespéra toutefois pas, elle accéléra au contraire, filant entre les badaud les yeux plein de larmes, hurlant au désespoir.
« Mademoiselle. Arrêtez.. C'est fini... C'est trop tard... »
L'homme l'avait cueilli sur sa route comme de rien, elle s'arrêta, le fixa, le regarda, il était jeune et accompagné d'un homme à la mine plus hautaine.
« Camille laissons... Nous sommes attendus.
-Mais Maximilien voyons, il faut la reconduire chez elle si elle a encore un toit... Lorine Lans, c'est ça ?
-Oui Monsieur Desmoulins...
-Je vais te raccompagner, tu m'excuseras Max ?
-Oui, ne t'en fais pas... Courage Mademoiselle Lans...
 »


behind the screen


Prénom • Clotilde
Avatar • Raffey Cassidy
Accepte un doublon d'avatar • non
Avis sur le forum • Le forum est très joli, dommage qu'il s'y soit glisser des erreurs de codes et des fautes d'orthographe
Code du règlement • Primum vivere, deinde philoshophari!



fiche par romane de Artsoul


Dernière édition par Lorine Lans le Mer 4 Juil - 13:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Madeleine de Plouzané

«»


Messages : 285
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : A Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox: Startships - Stronger ♥
Rang: Duchesse de Plouzané et baronne d'Aix
où en sont les ragots?:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Lorine Lans - l'Orpheline   Mar 3 Juil - 16:33

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Teodora Cotanto

«»


Messages : 54
Date d'inscription : 27/02/2012
Localisation : a la cours de France

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: Comptesse de San Marco
où en sont les ragots?:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lorine Lans - l'Orpheline   Mar 3 Juil - 17:04

Bienvenue Bonne chance pour le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Lorine Lans

«»


Messages : 6
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Re: Lorine Lans - l'Orpheline   Mar 3 Juil - 18:16

Merci beaucoup de votre accueil ^^ Je fini ma fiche le plus vite possible ^^

Au fait, travaillant énormément mon style d'écriture encore actuellement, serait il possible d'avoir des avis de ma fiche une fois qu'elle sera terminée bien évidemment ? Je vous remercie d'avance et sachez que toute critique est bonne à prendre pour moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Lorine Lans - l'Orpheline   Mar 3 Juil - 18:38

Bonjour et Bienvenue sur le forum ! J'ai hâte de lire ta fiche pour te donner un commentaire ! Si dès lors tout est en ordre et correcte , tu seras validé . Pour l'instant , bon courage Smile

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Lorine Lans

«»


Messages : 6
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Re: Lorine Lans - l'Orpheline   Mer 4 Juil - 13:30

Merci Beaucoup ^^

Ça y est, j'ai terminé ma fiche je pense ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Lorine Lans - l'Orpheline   Mer 4 Juil - 15:57

Coucou ! C'est une jolie fiche que j'apprécie beaucoup ! Toutefois j'en déduis que ton personnage n'est pas encore à Versailles ? Si c'est le cas contraire pourrais tu expliquer comment il est arriver ou du moins quel est son but à présent . Une fois cela fait , il n'y a aucun obstacle pour ta SUPER VALIDATION king

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Lorine Lans

«»


Messages : 6
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Re: Lorine Lans - l'Orpheline   Mer 4 Juil - 17:55

Oups, j'ai un peu oublié ce petit passage Rolling Eyes honte à moi ^^

Je fais ça dès que j'ai fini ma gif (qui n'est pas loin de me faire péter un plomb je le confesse)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Marie-Antoinette

«♠ Admin Royale»


Messages : 406
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox: Don't you remember - Adele
Rang: Reine
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Lorine Lans - l'Orpheline   Dim 8 Juil - 17:20

Bienvenue et bon jeu!

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
ϟ Contenu sponsorisé

«»



MessageSujet: Re: Lorine Lans - l'Orpheline   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lorine Lans - l'Orpheline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fleur, Phyllalli orpheline
» (F) Mia Hays ► Petite orpheline (LIBRE)
» Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne ou le journal d'une orpheline
» Martine est orpheline....
» Présentation de Myrä la danseuse [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marie Antoinette , le printemps du règne :: Les petits Versaillais :: Audience avec le Roi :: Bienvenue à Versailles -