Marie Antoinette , le printemps du règne
Bienvenue sur "Marie Antoinette, le printemps du règne" Connectez vous!


Louis XV est mort. Marie Antoinette jeune dauphine devient la reine de France...C'est le printemps du règne...
Nouveauté : Une intrigue a été lancée. Inscrivez vous pour y participer!
"Marie Antoinette le printemps du règne" vous souhaite la bienvenue!
N'hésitez pas à faire un tour dans la penderie du forum. De nombreux pré-définis : le comte d'Artois, Anne de Noailles,...
LE FORUM A UN AN!!! Pleins de nouveautés pour cet anniversaire!
Une battle rp c'est quoi? C'est LA nouveauté du forum. En savoir plus dans els décrets royaux!
NOUS RECHERCHONS UN JOUEURPOUR LOUIS XVI. important pour la suite
forum fermé
rendez-vous sur http://marieantoinetterpg.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Rochelle de Sainte-Anne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ Rochelle de Sainte-Anne

«»


Messages : 16
Date d'inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Rochelle de Sainte-Anne   Ven 13 Avr - 14:43


    Rochelle,Jeanne de Sainte-Anne


ÂGE :19 ans
DATE & LIEU DE NAISSANCE: 8 Novembre, Paris
ORIGINE:Parisienne, Française
STATUT: Libre comme l'air
TITRE(S)/METIER : Noble vivant avec l'or de son père
AVATAR:Anne Hathaway
CODE DU REGLEMENT: Primum vivere, deinde philoshophari!




    HISTOIRE




♦ C’est fini ♦
Une femme s’apprêtait à mourir dans son lit à baldaquin, faisant silencieusement ses adieux à sa famille. Son lit imposant était placé au centre de la pièce, contre le mur, et juste à côté, une fenêtre à la vitre opaque et au volet fermé était placée, laissant entre les rainures du bois, passé quelques rayons de soleils lumineux, qui se projetaient par terre. Encore plus à droite, une immense armoire en bois vermoulue se tenait fière et haute. Une épaisse couche de poussière attendait au-dessus tranquillement, ne craignant rien de la femme de ménage. Un tableau représentant la maison des Sainte-Anne était posé sur le mur en face du lit, et Agathe le regardait tristement. A sa gauche, il y avait une petite table ronde en bois vernis, sur laquelle était posé un vase en cristal, avec quelques roses fanées depuis bien longtemps. Personne n’avait pensé à les changer. A côté, un fauteuil aux accoudoirs ornés de décoration futiles, attendait que quelqu’un daigne s’assoir. Deux chaises guères confortables attendaient elles aussi, rangée contre le mur. Pour égaillé la pièce sombre, un tapis épais tapis pourpre était posé sur le sol, à moitié en dessous de la petite table.
Les cheveux noirs, trempés de sueurs étaient éparpillés sur le coussin blanc qui soutenant la tête de Madame de Sainte Anne. Son mari se tenait debout, sur le côté droit du lit, essayant de garder un peu de dignité malgré la situation pénible. Il priait, priait pour que la vie reste dans le corps de sa femme, pour qu’elle reste parmi eux, pour que le bonheur ne les quitte pas, pour que la vie continue, qu’elle recommence comme avant. Allongée près du corps fatigué, exténué de sa mère, Rochelle pleurait, s’agrippant à son bras, comme pour l’empêcher de tomber dans l’abysse de la mort, toute aussi fatiguée que sa mère, comme si la douleur qui traversait les veines de la femme se transmettait dans celles de la fille. Le souffle court, les yeux sans lueur, à part celle de la mort, Agathe de Sainte-Anne sentait la mort s’approcher. Elle respirait difficilement, et sa poitrine se soulevait avec un bruit digne d’une machine à laver. Une patte blanche se formait sur ses lèvres sèches et ses yeux mi-clos étaient rouges. Elle faisait pitié voir, avec ses gouttes de sueurs qui dégoulinaient sur son front, roulant jusqu’à ses joues creuses et pâles. A moins que ce ne soit des larmes. Le home essuyait quelques gouttes, glissant quelques mots de réconfort, d’espoir, au passage. Mais en avait-il, lui, de l’espoir ? N’était déjà-t-il pas partit depuis bien longtemps, avec les rêves et le bonheur de son ancienne vie ? Un souffle chaud, d’une puanteur horrible passait dans le coup d’Agathe. Et soudain, le visage apparut. La mort était là, prête l’emporter, à l’emmener avec elle. Agathe n’eut pas la force et l’envie de résister. Juste du regret, et de la peine pour sa famille. Et c’était finit. La poitrine de la jeune femme ne se souleva plus, le corps débordant d’amour de la comtesse n’envoyait plus de sang. Ses yeux ne voyait plus rien, ses mains ne touchaient plus rien. C’était bel et bien finit. La fin arrive toujours, de toute façon. Oui, c’était bien finit. Le père éclata en sanglot, se lamentant sur son sort, sur le sort de sa fille, se laissant aller, ne voyant plus à quoi pouvait bien lui servir son honneur en ce moment-là. Qu’allait il devenir sans cette si bonne femme, sans cette si bonne mère.
Rochelle, elle, avait déjà fini son deuil. Ou disons qu’elle le faisait à sa manière. Elle s’enfermait, étouffant sa douleur au fond d’elle-même. Son visage doux devint dur, et son caractère enfantin se transforma en celui d’une adulte froide à toute épreuve. C’était fini.
« Bon, maintenant que c’est fini, on fait quoi ? » demanda t’elle, banalement, du haut de ses 8 ans. Elle avait dit ça comme si on parlait d’un jeu, d’une recette de cuisine ou dont ne sait quoi de semblable. Mais c’était sa manière, pour ne pas pleurer, pour ne rien regretter. Le père, assit en face regarder, affairée, sa fille, le visage impassible, les yeux vide, mais sans aucune larmes qui s’en échappaient. Il la prit par le bras, la trainait or de la chambre.
« Rochelle, ta mère est morte, tu l’as compris ça, ma chérie ? » sa voix était tremblante, les larmes coulaient bien malgré lui le long de ses joues rouges, et ses main serraient, serraient, serraient fort les petits bras de sa fille. Il fallait qu’il sache. Il fallait qu’il sache si sa fille n’en avait vraiment que faire de la mort de sa mère, ou si elle n’avait seulement pas comprit, seulement pas réaliser. Rochelle hocha la tête et répondit placidement :
« Je sais père. »
Les larmes coulèrent plus nombreuses sur les joues rouges et râpeuses de l’homme. Il lâcha sa fille et l’envoya dans sa chambre, puis rentra en titubant dans ce qui fut la chambre de sa femme. Comment Rochelle pouvait elle réagir ainsi la mort d’Agathe ? Il ne comprenait. Mais ce qu’il comprenait en ce moment même, c’est que c’est fini. Le bon temps, la joie de vivre et les jeux en famille, tout ça, c’était fini. Bel et bien fini.
code par romane de twi-art
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Rose De Paix

«»


Messages : 35
Date d'inscription : 09/01/2012
Localisation : http://versaillesrpg.forumgratuit.org/

Précieuses Ridicules
Jukebox: Dimitri Chostakovitch : La Seconde Valse
Rang: Marquise
où en sont les ragots?:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rochelle de Sainte-Anne   Ven 13 Avr - 16:42

Bievenue parmis nous très chère ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Rochelle de Sainte-Anne

«»


Messages : 16
Date d'inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Rochelle de Sainte-Anne   Ven 13 Avr - 17:11

Merci beaucoup :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Yolande M. de Polignac

«
I am not a prostitute, but just a rose in perdition.
»


Messages : 271
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Dans la plus belle des prisons

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: Duchesse de Polignac et Marquise de Mancini
où en sont les ragots?:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Rochelle de Sainte-Anne   Sam 14 Avr - 18:01

Bienvenue !!!
Je suis vraiment désolée pour le retard, certaine admin étaient parties en vacances xs
En tout cas tu est validée =)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
What the Hell ? You say that I'm messing with your head. All 'cause I was making out with your friend. Love hurts whether it's right or wrong.I can't stop 'cause I'm having too much fun. You're on your knees, begging please, stay with me. But honestly I just need to be a little crazy. All my life I've been good, but now. I am thinking. All I want is to mess around.And I don't really care about. If you love me. If you hate me. You can't save me. Baby, baby. All my life I've been good, but now. aeromonster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Rochelle de Sainte-Anne

«»


Messages : 16
Date d'inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Rochelle de Sainte-Anne   Sam 14 Avr - 18:28

Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Marie-Antoinette

«♠ Admin Royale»


Messages : 406
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox: Don't you remember - Adele
Rang: Reine
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Rochelle de Sainte-Anne   Dim 15 Avr - 17:13

Bienvenue demoiselle.
Anna <3

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
avatar
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Rochelle de Sainte-Anne   Mar 17 Avr - 17:15

Bienvenue ! Si tu as la moindre question , je suis la !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Contenu sponsorisé

«»



MessageSujet: Re: Rochelle de Sainte-Anne   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rochelle de Sainte-Anne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pardon de Sainte Anne en Lampaul Guimiliau
» Pardon de Sainte Anne de Lannédern
» Napoléon à Sainte Hélène
» Non loin de Sainte-Berthilde[Pv Zareen et Aegar]
» [procès] La Rochelle - Billlogan - arnaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marie Antoinette , le printemps du règne :: Les petits Versaillais :: Audience avec le Roi :: Bienvenue à Versailles -