Marie Antoinette , le printemps du règne
Bienvenue sur "Marie Antoinette, le printemps du règne" Connectez vous!


Louis XV est mort. Marie Antoinette jeune dauphine devient la reine de France...C'est le printemps du règne...
Nouveauté : Une intrigue a été lancée. Inscrivez vous pour y participer!
"Marie Antoinette le printemps du règne" vous souhaite la bienvenue!
N'hésitez pas à faire un tour dans la penderie du forum. De nombreux pré-définis : le comte d'Artois, Anne de Noailles,...
LE FORUM A UN AN!!! Pleins de nouveautés pour cet anniversaire!
Une battle rp c'est quoi? C'est LA nouveauté du forum. En savoir plus dans els décrets royaux!
NOUS RECHERCHONS UN JOUEURPOUR LOUIS XVI. important pour la suite
forum fermé
rendez-vous sur http://marieantoinetterpg.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Je vous présente .. ft Malek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Je vous présente .. ft Malek   Jeu 8 Déc - 20:07

La comtesse était assise sur son lit , souriante sentant une rose et lisant Roméo et Juliette de Shakespeare
-Qu’est ce qu’un nom ? Ce n’est pas un membre .. une rose sentirai aussi bon en se nommant autrement
Elle se laissa emporter par sa tete et fini par s’allonger nonchalamment sur les cousins bleu ornant la pièce . Ah l’amour voila bien une idée romanesque qui aurait fait rêvé la comtesse depuis sa plus tendre enfance . Au lieu de cela , elle avait accompli son devoir envers al couronne aisément et passait ses journées à songeaient .
La fleure glissa de ses mains , et elle s’endormit jusqu'à ce qu’un homme vint la chercher avec un mot de sa majesté le roi louis .
-Vous présenterez à la cour , un duc suédois en échange de quoi vos dettes seront régler
C’est bien étrange , pourquoi personne ne veut t’il présenter l’homme ? Néanmoins la comtesse accepta rapidement . Elle devait surveiller l’homme et l’éduquez ! Ce ne serai pas facile mais cela pourrait être distrayant . Son époux n’apprécie pas la chose , de peur de voir sa si douce épouse se transformer en dragon redoutable .
Ainsi le lendemain et tous les jours suivants , elle vit l’homme dans ses petits appartements , qui m’a foi ne lui déplaisait pas , pour lui enseignée la si rigoureuse étiquette
-Reprenons monsieur , la préséance dans ce cas revient à …
Les mois passèrent de cette manière jusqu’au première neige de décembre .
Depuis quelque temps ,elle appréciée de plus en plus l’homme qui parvenait à la faire rire , la sortant de son carcan de princesse soumise à la bonne société .
Enfin c’était le grand jour , une angoisse parcourait son corps , l’homme ne la ridiculisera pas ? A présent ses moindres faux pas lui serait rapportée
Elle s'éveilla brusquement, dans un lit de dentelles et soies bleues qu'elle ne connaissait pas. Ou était-elle donc ? La comtesse voulut se remémorer les événements de la soirée, mais bien qu'elle s'y mit avec acharnement, elle ne s'en souvint pas un traître mot.
Elle se leva, et se mit à la recherche de pantoufles qu'elle trouvât au plus vite. La pièce était sombre, et elle ouvrit les rideaux. Il était une heure qu'on aurait pu prendre pour tardive, mais qui aurait aussi bien pu être la première du matin. Marie hésitait encore entre ces deux options, quand ses yeux habitués à l'obscurité s'arrêtèrent sur la table de chevet. l y avait une feuille de houx dorée . Son époux l’avait amenée ici surement . Mais dans quel but . Elle ne parvenait pas à sortir étant enfermée . Grace à une pince de ses cheveux , elle ouvrit un porte qui donnait vue sur un corridor qu’elle suivit rejoignant ses appartements . Charles avait essayé de la retenir ! Entrant dans une rage folle ,elle se retint et cria sur ses dames
-Vite dépêchez vous je suis en retard déjà
Les serviteurs se dépêchaient de la coiffée à la fontange , ajoutée des perles , mettre ses fard sur son visage .
De cette façon , elle se leva et mis ses cerceaux puis robe au milieu de la pièce . Elle s’instillait en se jour spéciale , sur d’elle-même .Sa tenue blanche , et rose faite avec du tissus italien était l’une des plus belle de sa collection .
LA comtesse avait donnée rendez vous à son nouvel ami dans l’antichambre du roi .
où manifestement, leur entrée eut un effet extraordinaire. Les gardes s'effacèrent pour les laisser entrer, s'inclinant profondément, mais avec un singulier sourire que comtesse trouva pour le moins surprenant. Cette même expression... Oserait-elle croire à de la moquerie? Se trouvait sur toutes les physionomies autour d'eux, et la jeune fille en ressentit un certain malaise.

Elle s'était crispée et d'un pas raide et digne, le visage impassible.
Ils arrivèrent finalement devant la porte qui menait à la salle d'audience privée du roi, gardée par deux soldats en livrée. Ceux-ci avaient un visage dénué d'expression, et regardaient droit devant eux.
Elle inspira profondément
-vous souvenez vous de tout mon cher ? Vos pas , vos paroles dit t’elle en souriant tendrement . Ils allaient renter dans l’arène

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Malek von Strömstad

«»


Messages : 112
Date d'inscription : 28/11/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang:
où en sont les ragots?:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je vous présente .. ft Malek   Ven 9 Déc - 1:05

Son séjour en compagnie de Marie avait été tout simplement... Drôle. En effet, lorsqu'on avait appris au duc qu'il serait sous la tutelle de la princesse, il avait tout d'abord rechigné. On disait d'elle qu'elle était constamment à suivre l'étiquette et elle était tellement pieuse et.. trop douce.

Cependant, au contraire, ses leçons d'étiquettes avaient été des plus amusantes. Le duc avait pris le tout à la légère et s'amusait à taquiner Marie sur son air un peu trop sévère. Celle-ci semblait doter d'un certain sens de l'humour et acceptait les moqueries, sans les prendre personnelles. Ainsi, les deux personnes avaient fait des leçons ennuyantes, une véritable partie de plaisir.

Malek avait appris les rudiments de la Cour, et avait même appris à danser! Cela lui servira à la Cour de Suède, car toutes les jeunes dames voulaient se faire inviter à danser, mais celui-ci détestait cette activité. Par contre, avec l'aide de la princesse, il adorait maintenant se prêter aux danses et ne pouvait plus attendre au prochain bal.

Il avait donc élu domicile dans les appartements tranquilles de la princesse, non pas pour de vrai, mais il y passait sa journée. Il appréciait le calme de ceux-ci et aussi le fait que cela mettait en rage l'époux de Marie de savoir qu'un étranger squattait ses appartements. En effet, Malek avait eu un peu peur au début de ce que l'époux pourrait faire contre lu, mais avait vite réalisé qu'il ne ferait que lancer quelques piques, sans jamais passer à l'action contre lui.

Donc, Malek s'était préparé pour le grand jour, le jour où il serait présenté officiellement à la Cour. Il espérait ne pas commettre de bourdes, car cela nuirait non seulement à sa réputation, mais également à celle de Marie. Vêtu de ses plus beaux habits, que son enseignante d'étiquette lui avait choisis, trouvant que le duc n'était pas à la mode de Versailles, Malek se dirigea vers l'antichambre du roi. Marie vint alors dans la salle et Malek ne put s'empêcher de croire qu'elle était très jolie dans ses habillements. Il lui fit alors une révérence parfaite, comme elle le lui avait appris, et lorsqu'il se releva, une étincelle de moquerie se voyait dans son regard. Il détestait l'étiquette et toutes ces courbettes, mais pour l'honneur de Marie et son honneur, il s'y conformerait avec autant de dévouement qu'il en serait capable... Du moins, pour les événements officiels!

-Je suis heureux de vous voir, comtesse, fit-il, avec un sourire.

Celle-ci semblait figée, stressée, mais tout de même digne. Elle avait cet air qu'il lui avait souvent vu qui faisait d'elle une réelle princesse. Elle aurait pu être habillée le plus mal du monde que tous l'auraient reconnu tout de même comme princesse.

«-Vous souvenez vous de tout mon cher ? Vos pas , vos paroles», demanda t'elle, en lui souriant.

Malek lui offrit son bras pour qu'elle y glisse le sien et lui sourit d'un air confiant.

-Ne vous inquiétez pas ma chère, vous m'avez appris plus que vous ne le pouviez. Tout se passera bien.


Les portes s'ouvrirent alors et les deux jeunes gens entrèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Je vous présente .. ft Malek   Dim 18 Déc - 10:22

La comtesse regardait la salle d’honneur devant elle se remplir de courtisans tous les uns plus que les autres poudraient . Certaines femmes avait mis trop de mouches , certaines portaient des robes trop chargés , avec des coiffures si extravagantes …. Marie Thérèse du se retenir de rire devant certaines dame notamment la comtesse d’Eu qui failli tomber par terre . OH ! Cela aurait pu casser son si vilain nez ! Quel dommage à l’approche des fêtes de fin d’années ! Mes mains se touchèrent en signe d’angoisse et de peur . Oui Oui son cœur battait la chamade , son pou s’accélérait alors qu’elle ne savait pas pourquoi ?! Le soleil parcourait son visage , sa peau l’a faisant de venir telle une auréole . La princesse sourit prenant cela comme un futur signe de bonheur . Son regard après avoir observait l’assemblée se tourna vers Malek lorsque ce dernier arriva . Le dos droit , une bonne posture , de bon habits , elle ne pu s’empêcher de sourire à la vue de l’homme . Il est sur qu’il portait beau et devait faire chavirer le cœur de bon nombre de femme . Pourquoi Marie n’avait t’elle ajamsi était amoureuse ? Lors de son union , elle cru avoir enfin eu accès à une félicité nouvelle , dans un mariage harmonieux voir heureux s’acquittant des gestes habituels attendu d’une bonne épouse . En Vain , cella dura a peine quelque mois , le temps pour Charles de retourner courir la donzelle . C’est que L’étalon des Bourbons , comme il se surnomme lui-même , ne pouvait se satisfaire d’une femme ; D’ailleurs en Marie , il ne voyait pas une femme , ni une amante , pas une sœur non plus et encore moins l’être passionnée qu’elle était . Non , elle était sa douce épouse l’attendant au foyer , gentille et obéissante , mère de ses futurs enfants . Ainsi voila quelle vie on lui destinait à 16 ans !
Il ets vrai qu’en matière de progéniture , le comte soucieux d’avoir une descendance vint pratiquement tous les jours l’honorer mais à quoi bon ? Ces moments de tendresses futiles , la comtesse les gardaient en mémoire . Elle l’enlaçait comme pour que jamais il ne la quitte . Voila son malheur vouloir plaire à un insatiable . Seulement après avoir donnée un prince à la couronne seulement 1 ans après son mariage , l’ancienne princesse de Savoie voulait vivre sa vie pour elle , en profiter , être enfin aimée .
A cette pensée , sa poitrine se gonfla de fierté et d’orgueil , elle qui en manquait si souvent .
Ses yeux virent au loin l’homme devenu son époux , devenir rouge de jalousie à la vue du duc à ses cotés . Un rire sortit de ses lèvres . Elle allait profiter de la situation pour se venger en quelque sorte de la même manière que des milliers de femmes avant elle
Les moments passés dans ses appartements avec le suédois lui avait redonner l’envie de vivre , de rire et de sourire . Depuis peu de temps , personne ne la reconnaissait . Elle multipliai les aumône le matin puis rendait visite à son fils avant d’aller rapidement chez sa belle sœur la reine enfin s’amuser !
Son époux la voyait que peu le soir , et quand il souhaitait profiter de son épouse , elle lui répondait qu’elle était fatiguée ou autre , se moquant de lui en le faisant languir . De la même manière , qu’elle se parait de manière encore plus raffiné en compagnie du nouvel arrivé de la cour .
Je suis heureux de vous voir, comtesse
Elle lança un regard au père de son fils , se mordant la lèvre tout en restant plus qu’aimable avec le duc
-Oh et moi donc monsieur ! C’est un réel plaisir comme toujours
Et Tac ! Portant son regard au loin , de manière royale , on se serait plus cru à son couronnement qu’a une présentation officiel .
Malek lui offrit son bras et de façon très délicate , elle passa le sien autour de son membre .Se savant observer du comte , elle effleura furtivement mais tous de même , les doigts du gentilhomme à ses cotés . Les portes s’ouvrirent , montrant le chemin devant eux jusqu’au trône royale .
-Ne vous inquiétez pas ma chère, vous m'avez appris plus que vous ne le pouviez. Tout se passera bien.
Elle le regardait confiante , elle se convainquit de l’être . Ses pas se firent petits , gracieux et à la fois vifs . De son air hautain , elle jaugeait les membres présents dans la salle . Murmurant à l’oreille de son acolyte
-Je l’espère mon ami , mais je suis sur que votre aplomb sera la meilleure de vos armes

Avançant toujours , elle lui pinça le bras
-Je regrette néanmoins que nos rendez vous prennent fin , voyez vous je m’étais habituer à vos visites
En effet , il la divertissait loin de la rugueuse étiquette de Versailles ! Elle lâcha son bras et plongea dans une profonde et magnifique révérence

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Malek von Strömstad

«»


Messages : 112
Date d'inscription : 28/11/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang:
où en sont les ragots?:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je vous présente .. ft Malek   Lun 19 Déc - 3:33

«-Oh et moi donc monsieur ! C’est un réel plaisir comme toujours »

Malek sourit à la comtesse et remarqua que celle-ci parraissait particulièrement rayonnante en ce moment. Les deux gens avaient développés une complicité durant l'«éducation» de Malek aux règles de la Cour et Malek comptait maintenant Marie comme une amie pour lui. Il avait donc deviné durant leurs nombreuses rencontres et par le fait que le mari de la comtesse devenait de plus en plus jaloux lorsqu'il voyait le Suédois en compagnie de sa femme, que la relation du couple n'allait pas pour le mieux. Et cela semblait blesser énormément la comtesse.

Celle-ci gpassa alors son bras autour du sien, en lui effleurant les doigts. Malek savait qu'il n'y avait aucun sentiments amoureux entre les deux, mais plutôt une amitié solide. Il se douta donc que c'était certainement pour narguer son mari qui les observait à l'instant.

Si Malek n'avait pas été soucieux à ce point, en cet instant, de respecter l'étiquette pour ne pas mettre Marie dans l'embarras, il aurait serré la main de celle-ci en lui adressant l'un de ses sourires charmeurs. Mais il se doutait que cela ne serait pas très bien vu. Et le moment était mal choisi pour narguer le comte.

«-Je l’espère mon ami , mais je suis sur que votre aplomb sera la meilleure de vos armes », fit la comtesse, lorsqu'il lui dit que tout irait bien. Malek lui offrit un sourire reconnaissant, en espérant que ce qu'elle disait était vrai. Il n'était pas intimidé par la Cour, et encore moins stressé, mais il craignait que sa confiance en lui et son aplomb, justement, l'emmène à transgresser certaines règles, sans qu'il ne s'en rende compte. Le Suédois était quelqu'un de très impulsif.

«-Je regrette néanmoins que nos rendez vous prennent fin , voyez vous je m’étais habituer à vos visites »

Malek la regarda un moment, puis tourna son regard vers l'avant en murmurant avec son petit accent suédois. Il tentait de se départir de celui-ci depuis qu'il avait apprit qu'il en avait un. Car, il croyait qu'il parlait parfaitement le français, mais on lui avait dit que non. Cependant, ses efforts pour dissimuler son accent n'avait fait que l'empirer et il avait alors abandonné ses tentatives.

-Ils n'ont pas besoin de prendre fin, chère comtesse, j'y suis trop attachée moi aussi.

Le Suédois lui fit alors un sourire en coin, complice. Puis, ils se détachèrent et firent une profonde révérence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Je vous présente .. ft Malek   Mer 21 Déc - 19:13

Pliez le genou gauche , passez la jambe droite derrière , autant de phrases que se répétait chaque jour Marie Thérèse pour ne pas faire de faux pas ou bien s’attirer les mauvaise grâce du roi .LE Salons de la guerre , peu loin de la galerie des glaces resplendissaient à eux seuls . Les courtisans se pressaient en si grand d nombre que les grades suisses ne pouvaient empêcher l’entrée de certains bien que non désirer . La comtesse ferma les yeux pour prendre confiance en elle et fit sa gracieuse révérence observant d’un œil celle de Malek qui la suivait dans son action .Ouf , ils ‘en tira assez bien , de manière élégante , de quoi faire chavirer le cœur r d’un certains nombres de femmes mais surtout aussi de rassurée Marie avant que celle-ci ne commence à parler .

Elle se releva délicatement afin d’attendre que sa majesté le roi ne commence à parler . En effet l’étiquette donnait toujours la préséance au roi . Elle se demanda si l’ambassadeur du Royaume de Suède monsieur Fersen était la . Sa présence si appréciée de la reine semblait fort déplaire au roi . En effet d’affreux pamphlet , soutenue par les Provence , circulaient à Paris .Surtout depuis que Marie Thèrèse avait entendue une conversation de la reine avec une dame très très personnel … . Elle chassa de son esprit cette pensée ne savant pas quoi faire … Mais revenons en au Suédois . C’était un risque d’en présenter un à la Cour . Le roi lui avait demandée de manière très forte , exigent d’elle une surveillance étroite de l’homme et de découvrir si la reine s’amusait à séduire ces hommes la Pourquoi elle ! Elle adorait le roi et voulait devenir une amie véritable pour la souveraine de France

Mais , en échange de ses services , qui outre le fait de la sortir de sa morosité l’amusait , Marie se voyait absoudre ses pêchers surtout ces dettes d’argent . Elle avait fort jouée dernièrement , mettant ses finances à rudes épreuves . Elle s’en était voulu , n’ayant pas pu faire l’aumône comme d’habitude .
Elle devait avouer que pour le moment, elle n’en avait pas particulièrement envie. La compagnie du duc n’était pas tant que ça déplaisante. Avec les autres dames de compagnie, ces créatures à l’intelligente sous-développée, elle ne pouvait jamais jouer.

LA chaleur du soleil toujours présent caressait son visage , formant une auréole au dessus de sa tete . LA religion ? Quelle chose pouvait aussi bien qu’elle rendre les hommes fou
C’est à travers sa foi ,qu’elle avait su se faire une petite place ici . Si la reine était blonde frivole , gai , la comtesse de Provence tenait le rôle de l’intrigante , intelligente pouvant etre méchante . Quel rôle restait t’il à notre pauvre Marie ? Elle opta pour celle habituelle de la reine . Douce , gentille , sympathique . Visiter les orphelinats , voir les pauvres , étaient devenues des occupations familière à la princesse de savoie


Non non non , ! Elle aussi aimer le champagne , manger des macarons . D’ailleurs la gourmandise était son pécher mignon . Elle se mourait d’envie de se mettre à danser en buvant du bon vin . Elle sourit au duc qui venait de lui parler avec son accent . Ah cet accent ! Il l’avait fait tant rire . Les heures de répétions afin de prononcer les mots parfaitement n’avaient servis à rien . Malek gardait toujours cette façons de parler si étrange . En effet , elle trouvait cette langue affreuse ! Elle pratiquée l’italien , le latin , le français et un peu l’allemand .. Mais le suédois , elle n’y comprenait rien .
Elle aussi pourtant , ayant grandit dans une cour francophone , essayait de ne pas faire de fautes à l’orale tout comme à l’écrit dans la langue de Molière


-Ils n'ont pas besoin de prendre fin, chère comtesse, j'y suis trop attachée moi aussi.
Elle eu envie de rire , se contenant seulement de sourire . Malek était si franc par rapport au gens de la cour , il était devenu comme un cousin éloignée que la comtesse taquinait souvent
-Ainsi je pourrais encore rire avec vous ! murmura t’elle légèrement juste avant de toussoter .
Elle se mit bien au centre de la pièce , inclina de nouveau ses yeux faces au roi et suivant le protocole de la cour
-Votre altesse , j’ai l’honneur de bien vouloir solliciter votre sympathie afin de vous présenter un jeune homme dont je crois les talents ,seront par la suite fort utile au royaume de votre majesté .

Elle marquait une pause attendant que le roi fasse un signe de la main lui permettant de continuée .Une fois , cette marque d’affection faite , elle poursuivit
-Il s’agit de Monsieur Malek von Strömstad , duc dans son pays d’origine . Sa Majesté le roi de Suède l’a grandement recommandée . Je pourrais ennuyer votre grâce pendant des heures en récitant les titres du dit Duc et ses qualités mais je laisserais à son excellence le soin de lui-même les dires

Elle avait enfreint l’étiquette !!! OH , quelle audace ! Non , elle pensait que ses lois rigides devaient être changées et ici l’occasion se prêtait à la détente et non à une sorte de tension planant dans la pièce . Elle souhaitait être loyale au roi en démontrant que ce suédois n’avait rien de mauvais en lui . Plus calme et frivole d’une certaine manière , elle mena sa main jusqu’a sa poitrine afin de jurer de sa bonne fois .
-Je ne ferai que dire par la suite ses défauts ajouta t’elle en riant tout comme la salle .
Se tourna , la comtesse d’Artois lança sa main vers le duc pour que celui-ci avant avant de déclarer
-Monsieur
Elle prononça ses mots avec une certaine fierté et camaraderie dans la fois . Elle s’écarta pour se mettre à ses cotés , laissant son ami dans le centre de la pièce en pleine lumière . Elle priait pour ne pas avoir jeter l’agneau dans la gueule du loup …
Marie eu juste le temps de tirer sur le pourpoint de l’homme pouvant retenir quelque secondes son attention et chuchoter
-C’est à vous

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Malek von Strömstad

«»


Messages : 112
Date d'inscription : 28/11/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang:
où en sont les ragots?:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je vous présente .. ft Malek   Mer 4 Jan - 3:11

Malek vérifiait du coin de l'oeil lorsque la comtesse d'Artois allait se redresser de sa révérence. Le Suédois ne voulait pas se lever trop tôt ou trop tard. Ainsi, les deux personnes se relevèrent presque en même temps.

«-Ainsi je pourrais encore rire avec vous ! », lui murmura Marie Thérèse. Malek inclina de manière presque imperceptible la tête en signe d'acquiescement en le regardant, un air amusé luisant dans ses pupilles. Le Suédois adorait faire rire la comtesse, il était donc bien content que celle-ci accepte qu'ils continuent à se voir.

Celle-ci se déplaça alors pour être bien au centre de la pièce. Elle avait le port de tête fier et le dos droit. Malek était enchanté de se faire présenter par une femme comme elle. En faisant ce geste, Marie Thérèse prouvait au roi qu'elle croyait le duc digne d'intégrer la Cour. Et le duc savait qu'avec un tel appui, il serait très certainement accepté à Versailles.

«-Votre altesse , j’ai l’honneur de bien vouloir solliciter votre sympathie afin de vous présenter un jeune homme dont je crois les talents ,seront par la suite fort utile au royaume de votre majesté .»

Malek eût un très léger sourire, mais garda très vite un air noble et distingué, le regard dirigé vers le roi.

«-Il s’agit de Monsieur Malek von Strömstad , duc dans son pays d’origine . Sa Majesté le roi de Suède l’a grandement recommandée . Je pourrais ennuyer votre grâce pendant des heures en récitant les titres du dit Duc et ses qualités mais je laisserais à son excellence le soin de lui-même les dires »

Malek eût un petit mouvement de surprise. Cela n'était pas supposé se passer ainsi. Le duc dirigea son regard vers Marie Thérèse et se dit qu'il lui avait certainement donné une chose: être beaucoup plus détendue. Avant, elle n'aurait jamais oser faire une telle chose.

«-Je ne ferai que dire par la suite ses défauts », ajouta la comtesse, visiblement en verve aujourd'hui. Malek eût de nouveau un petit sourire, alors que les personnes dans la salle, Marie y comprit, riaient. La comtesse alors l'attira à ses côtés, au centre de la pièce, et lui chuchota «c'est à vous». Malek tourna son regard vers la comtesse, il savait que ce simple contact permettrait à Marie de comprendre qu'elle avait été parfaite et qu'il se sentait en contrôle.

Malek s'inclina de nouveau avant de commencer à parler au roi et à sa Cour, en tâchant du mieux qu'il le pouvait de dissimuler son accent.

-Bonjour votre Majesté. J'aimerais tout d'abord dire que c'est un honneur pour moi que vous ayez accepté de m'accorder une audience, je me sens privilégié. Pour mes titres, je suis duc de Strömstad et de Askersund. Pour ce qui est de mes qualités... Je suis un homme très loyal, qui déteste la trahison. J'ai conscience de mon rang et je veux pouvoir faire le bien autour de moi, si cela est possible. Je crois bien que je suis distingué et je sais me tenir dans les Cours des rois et de plus je sais bien m'adapter dans n'importe quel pays et à leurs cultures.

Malek souria légèrement et ajouta: En somme, c'est un atout de m'avoir dans votre Cour, votre Majesté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Je vous présente .. ft Malek   Lun 23 Jan - 21:51

Le soleil entrait à présent dans la pièce faisant sourire la comtesse .Son regard semblait décidée qu'il était temps, plus que temps de se montrer dans les allées de Versailles et non passée la journée enfermé dans le palais .
Elle savait que c'était dans les beaux jardins que l'on croisait les "importants" de la Cour.
Donc, elle se promènerait accompagnée par ses dames , sous le prétexte de préparer les bouquets de sa douce main pour les appartements de son fils .
Mais il ne fallait pas que son regard et son esprit se disperse mais au contraire se concentrée sur Malek et leurs entourages .
Ses beaux yeux noirs, aiguisés, scrutaient "qui", en cette douce matinée, pouvait avoir eut vent de l’arrivée du duc Suédois . Bon nombres de rumeurs avaient couru sur leurs relations . En effet tous trouvaient que la comtesse passait trop de temps enfermée avec cet étranger dans ses appartements intime . Les leçons avaient étaient comme des moments de gaité et de joie dans sa vie . Ainsi , elle n’avait pas envie de ne jamais plus lui reparler ! Ah sa non
Elle le trouvait si fière , digne . Vraiment c’était un homme bon , un vrai prince .
A la place , elle avait épousée un adolescent , prétentieux dont elle tombait amoureuse et qui ne faisait que renforcer sa propre timidité .Mais depuis que ce dernier n’était plus la , et l’apparition du duc , elle changeait
A présent , en tant que princesse de sang , elle était , devenue Première Dame de la Reine lors du levée , était ce que d'aucuns osaient nommer "précieuse"... Facile cette appellation péjorative, facile car dès que femme s'intéressait à autre chose que les ouvrages brodés on la brocardait ...
Elle fréquentait la riche et belle bibliothèque de Versailles où tout ce qui était nouveau, et autorisé par la royale censure, se trouvait...
Les riches œuvres des auteurs à la mode s'acoquinaient avec des ouvrages techniques fastidieux, les mémoires des vieilles badernes, des généraux d'un autre temps cotoyaient les romans pour dames... ces sujets passionnaient peu Marie qui rêvait d'intelligence et pas seulement technologique !
Passant sur diverses publications glorifiant le Soleil, astre de la France ... elle mis la main sur un ouvrage ... écrit par une femme !
étonnée, ce fait était rare, elle le pris et, l'ouvrage à la main, regagna le confortable appartement de son Altesse Royale où elle avait "ses quartiers"... elle avait l'intention de le parcourir et d'en faire la lecture à la Reine do
elle l’avait parcouru, au départ distraitement, puis, petit à petit, elle trouva cette femme écrivain -peut-on oser l'écrivaine ?- passionnante... d'une rare intelligence et d'une liberté peu commune... en fait, elle dévora le livre, souriant pendant quasi toute sa lecture, heureuse d'enfin lire une prise de position libre ... et si féminine.
Elle se dit, le livre à peine posé, qu'il serait bon que cette dame Persavon puisse elle même faire découvrir son ouvrage à la Reine ... dont le bras, certes faible, restait long !
Elle mandat aussitôt sa dame de compagnie pour que cette dernière se rende à Paris trouver cette Persavon ... et l'inviter au nom de madame la comtesse ... dans le but de faire une lecture au cercle des Dames cultivées qque Marie tentait de rassembler autour de l'auguste Reine... Elle y inviterait aussi Madame, sa soeur elle aussi grande lectrice ... et puis, cela ferait une distraction dans ce château qui avait tendance ces derniers temps à devenir ... soporifique !
Cette Dame Persavon semblait cultivée, non noble, elle devait sûrement avoir de sérieux moyens d'existence pour écrire ce qu'elle écrivait ... elle ne devrait pas être si difficile à trouver ... elle mandat Melle de Lorient, assez fine, pour dénicher cet oiseau rare et le lui ramener dans le royal nid.

Soudain , ses pensées furent interrompue par la voix de son protégé
-Bonjour votre Majesté. J'aimerais tout d'abord dire que c'est un honneur pour moi que vous ayez accepté de m'accorder une audience, je me sens privilégié. Pour mes titres, je suis duc de Strömstad et de Askersund. Pour ce qui est de mes qualités... Je suis un homme très loyal, qui déteste la trahison. J'ai conscience de mon rang et je veux pouvoir faire le bien autour de moi, si cela est possible. Je crois bien que je suis distingué et je sais me tenir dans les Cours des rois et de plus je sais bien m'adapter dans n'importe quel pays et à leurs cultures.

Marie Thérèse sourit et se replaça prés de Malek vers le roi , d’une manière très délicate .
-En effet votre gracieuse Majesté , j’ai eu la joie d’apprendre notre langue à monsieur le duc qui la parle comme vous le voyait parfaitement .Quant à ses révérences , je suis sur qu’elle feront chavirer plus d’une courtisane mais je serais la pour surveiller ses mœurs ! Qui est plus vertueuse que moi ici ?


Elle se retourna vers les femmes discrètement qui étaient déjà en train de glousser comme des dindons puis reprit un air plus sérieux . Elle savait que le roi ne souhaitait point avoir une cour dissolue mais avec les mœurs du XVIII , il était dur de maintenir l’ordre .
Marie thèrèse , prit un regard plus sérieux , regardant avec attention le roi . Elle aimait beaucoup cet homme , le respectant comme un frère .
En somme, c'est un atout de m'avoir dans votre Cour, votre Majesté.
Elle eu envie de rire mais songeant à l’ouvrage évoquée plutôt sur les hommes , un petit rictus vint arborer ses lèvres tandis que son regard observait Malek avec amitié

-En effet votre grâce je ne suis point homme , ni apte en tant que femme à parler de politique mais … nous les femmes reconnaissons les hommes comme nos égaux . Ainsi seul un grand roi , un grand monarque accepterai d’entendre mon conseil
A ces mots , elle s’avança gracile comme l’air , doucement
-Je cherche majesté
Elle continuait sa route , entendant les rires mais qu’importe le roi l’appréciait
-Ah la j’en est trouvée un murmura t’elle prêt de lui .

Sous le dais royale , se sentant puissante , elle ajouta
-Pensez que la Suède dois être votre alliée contre l’Angleterre Majesté …avoir le duc ici pourrait être un moyen précieux de garder d’excellent contact las bas .

Louis XVI rit , faisant un signe de la tête , le duc était acceptée à la cour et aurez un grand rôle à jouer !
Quant à la comtesse ,elle regardait avec tendresse le duc , attendant , de remonter la file de nobles et de lui faire parcourir le château … officiellement . En le regardant , cet apollon une question lui vint . Pourquoi n'avait t'elle jamais prit un amant ? Oh non , elle devait garder sa vertu , donner naissance à des bourbons . Mais une chose était sur , à partir de maintenant , rien ne l'intimiderait ! Elle existait et conter le montrer . Adieu , jeune fille réservée et bonjour à la nouvelle femme plus fière et ambitieuse que jamais!

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Malek von Strömstad

«»


Messages : 112
Date d'inscription : 28/11/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang:
où en sont les ragots?:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Je vous présente .. ft Malek   Mar 24 Jan - 22:01

Malek regardait Marie Thérèse avec un très léger sourire lorsqu'elle s'approcha du roi pour faire valoir la place de Malek au sein de la Cour. La jeune femme ne cessait de l'impressionner et de le surprendre. La première fois qu'ils s'étaient rencontré, il avait vu une femme soumise, timide et très pieuse. Que sa vie devait être ennuyante, s'était-il alors dit. Lui qui ne voulait s'endormir sur le fauteuil en apprenant les leçons de français, avait décidé d'y mettre un peu de sa propre énergie et de son humour. Oh bien sûr, le Suédois n'était pas en train de dire qu'il était la cause des changements qui s'opéraient dans l'esprit de la jeune femme, bien au contraire. Il savait que cette détermination, cet humour intelligent et cette brillance et clarté d'esprit avaient toujours fait partie de Marie Thérèse. Seulement, elle avait caché cette partie de sa personnalité au profit de son époux, pour l'oublier. Malek n'avait pas que resurgir ce côté d'elle-même déjà existant.

Le roi donna alors son accord pour que le Suédois intègre sa Cour. Le duc éprouva alors une joie immense et il s'inclina profondément devant le roi. Il entendait bien sûr les gloussements des dames qui l'entouraient, mais ce dit que cela était probablement dû au fait qu'il était étranger. Les femmes avait toujours aimées les étrangers, du moins celles qu'il avait connu dans sa courte vie. Son regard croisa alors celui de Marie Thérèse, une lueur de fierté brillait dans son regard. Celui du Suédois, lui, semblait illuminé de l'intérieur, plein de joie et de gratitude. Le roi leur ayant donné congé, Malek quitta la salle, la comtesse d'Artois à ses côtés. Son bras effleurait le sien et Malek échangea un sourire avec elle. Lorsqu'ils fûrent sortis de la salle et que les portes se fermèrent derrière eux, les lèvres du duc s'étira en un grand sourire.

-Vous aviez un tel aplomb, très chère! Totalement débordante de confiance! C'est assurément à vous que je dois mon entrée à cette Cour. Si cela n'était désapprouvé ici, je crois que je vous prendrais dans mes bras et vous ferais tourner jusqu'à nous étourdir!, fit le duc en riant. À la place, il lui tendit son bras pour que la comtesse y glisse le sien.

Il se demandait pourquoi aucun homme n'avait jamais vu cette femme comme une amante. Elle avait une personnalité si attrayante... Ou peut-être y en avait-il eu, mais elle les avait tous repoussé? Les deux amis marchèrent un moment dans le château, jasant de tout et de rien. Profitant simplement de la présence de l'autre. La lumière pénétrait à l'intérieur du château, à travers les nombreuses fenêtres qui longeaient le couloir. Le Suédois se sentait tout simplement bien en ce moment. Pour une fois, la nostalgie de son pays ne refaisait pas surface et il apprenait à aimer Versailles comme sa propre maison, même s'il lui faudrait un jour quitter ces lieux féériques, et ce jour était peut-être plus près qu'il ne le croyait.

Marie Thérèse lui proposa alors de monter dans ses appartements, histoire de donner un répit à leurs jambes trop longtemps sollicitées. Le Suédois accepta avec entrain et donc, ils se dirigèrent vers cet endroit, parlant et riant comme de vieux amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Contenu sponsorisé

«»



MessageSujet: Re: Je vous présente .. ft Malek   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je vous présente .. ft Malek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jolie demoiselle... Je vous présente le Loup c'est-à-dire moi! [Jade]
» La musique qui vous représente.
» Styx Voynich, vous présente sa galerie de dessins
» Je vous présente ma femme...Pardon? Oo
» La Broue-bouffe vous présente Nathalie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marie Antoinette , le printemps du règne :: Versailles :: Les Salons -