Marie Antoinette , le printemps du règne
Bienvenue sur "Marie Antoinette, le printemps du règne" Connectez vous!


Louis XV est mort. Marie Antoinette jeune dauphine devient la reine de France...C'est le printemps du règne...
Nouveauté : Une intrigue a été lancée. Inscrivez vous pour y participer!
"Marie Antoinette le printemps du règne" vous souhaite la bienvenue!
N'hésitez pas à faire un tour dans la penderie du forum. De nombreux pré-définis : le comte d'Artois, Anne de Noailles,...
LE FORUM A UN AN!!! Pleins de nouveautés pour cet anniversaire!
Une battle rp c'est quoi? C'est LA nouveauté du forum. En savoir plus dans els décrets royaux!
NOUS RECHERCHONS UN JOUEURPOUR LOUIS XVI. important pour la suite
forum fermé
rendez-vous sur http://marieantoinetterpg.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Une allemande à Versailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Une allemande à Versailles    Mer 8 Juin - 11:40

Parce qu'on est tous quelqu'un



"Madame, Monsieur je vous présente ...."

Ingrid Derwald

ft.Emmy Rossum


Age: 26
Rang: Ambassadrice
Titre: Duchesse
Statut: Veuve

Caractère:

Elle est unique dans son genre mais si tout le monde est différent, il est vrai, Ingrid n'a pas les manières d'une noble mais si elle en est une, voilà toute la différence. Elle ne sait comment se comporter en une Duchesse. Elle qui était habitué au pleine air et qui, maintenant, se retrouve dans un corset serré au point d'éclater et avec une robe avec laquelle passer une porte est déjà une épreuve en elle-même. Même à ses vingt-six ans, elle est une sorte d'enfant qui ne se retrouve pas ici. Elle qui est espiègle, attachante, qui aime les potins est désormais à Versailles, représentante de l'Allemagne, son pays adorée pour qui elle ferait n'importe quoi et au l'occurrence, elle fait n'importe quoi en se faisant passer pour quelqu'un qu'elle n'aime pas et qui n'est pas elle. En ce lieu maudit pour elle, elle se ferme telle une coquille et ne parle pas, ne dis rien et attend, attend quoi? Rien mais elle attend...
Mais bien sûr, elle fait ce qu'elle a faire ici, elle fait ce que son chère pays demande en l'exécutant du mieux qu'elle peux. Mais c'est tout ce qu'elle fait, que son travail sinon elle ne sert à rien.
Sinon, elle est d'une nature logique à toute épreuve. Elle peut deviner des tas de chose grâce aux expressions des visages qu'elle croise, elle peut très facilement deviner les sentiments et émotions des autres. Autre chose, elle discrète, pas timide pour un sou car quand vous êtes dans une discussion avec qu'elle, il n'y aucun tabou mais discrète, elle est. Elle essaye du moins qu'elle peut de ne pas faire remarquer et que personne ne lui parle et en même, qu'auront-il à lui dire?


Physique::

Il faut tout d'abord savoir que quand vous apercevait ce brin de femme, ce qui est généralement rare, vous la voyez toujours avec une cape, sinon c'est ce que n'est tout simplement pas elle et que vous l'avez confondu. De l'hiver en été, elle aura une cape. Encore là, l'idée d'enfermement vient. Ce n'est pas qu'elle n'aime pas son corps mais c'est qu'elle ne veut ce compliqué la tache de la mode du moment avec les robes à froufrou et les couleurs vives de l'époque. Car sous sa cape se trouve des robes neutres sans joie et morne. Elle voulait se mêler sous la masse avec ses habits mais justement, elle se différencie des autres en portant cela.
Elle ne porta pas non plus les perruque de l'époque à cause de leur poids, car des fois vu la hauteur et ce que l'on met à l'intérieur comme des fleurs et des rubans, ils peuvent être très lourd et puis elle se dit que cela ne lui irait certainnement pas. Alors elle garde ses cheveux détachés mais ils sont tout les cheveux coiffés pour qu'il n'y le moindre nœud, c'est une des seule coquetterie qu'elle a.Car sinon, elle déteste se maquillé et autre chose de l'époque, elle aime comme elle le dit "la beauté pure", la beauté de ses yeux marron et de ses cheveux ondulant n'a rien d'égal à celui d'une femme qui se met trois couche de fond de tient avec du rouge pétant sur ses lèvres. Pour certains, elle ait tout simplement désespérante de ne pas vouloir se mettre en valeur alors qu'elle a tout les atouts alors que pour d'autres, c'est une révolutionnaire. Mais elle n'est ni l'un ni l'autre, c'est tout simplement qu'elle fait ce qu'elle veut.
Sinon vu d'ensemble, elle un visage agréable à regarder et un corps mince. Ses mains changent des autres, alors que ce des "vraie" noble sont élégant et douce, elles siennes sont rugueuses d'avoir creusé la terre.


Raconte moi l'histoire de ta vie



Sa vie? Son histoire? Ses malheurs? Ses bonheurs? Et bien commençons par le commencement ...


Une petite fille est née, déception pour les parents qui avait eu peut-être enfin un mâle, un descendant mais ils aiment tout de même leur fille, pour être exacte, leur quatrième fille. Cette scène se passe dans une forêt, non lieu d'une ville, dans la famille

Son père est bûcheron, vendant ses arbres fraîchement coupés au marché et sa mère s'occupant du potager et de ses enfants. Comme vous l'avez lu, Ingrid à trois sœurs, toute différentes l'une que les autres. La plus âgée s’appelait Clara, elle avait un énorme penchant vers la religion et c'est pourquoi plus tard elle avoua à ses parents son idée d'aller dans un couvent de bonne sœur pour vivre avec son seule amour, Dieu. Le deuxième était une fille rousse feu, Léa. Maligne, belle, gentille et intelligente, c'était la meilleure amie d'Ingrid mais son destin qui semblait heureux et paisible se révélait être tout l'inverse. Puis il y avait la troisième ,Fiona, d'un an plus vieille mais de dix plus bête. Elle voulait quitté ce qu'elle appelait "la cabane puante" pour se mariée avec un riche marchand qui allait lui offrir tout les richesses de se monde. Elle était hautaine (mais pour elle, ce n'était pas du semblant, c'était du vrai) et se croyait meilleure' que les autres et se privilégiait le droit de ne pas aider ses parents disant que sinon ses mains allaient se salir et personne ne voudra d'elle. Ingrid et Léa, inséparable depuis qu'Ingrid savait parlé se moquaient d'elle avec gentillesse en lui disant que si elle ne faisait rien, elle allait grossir et devenir énorme comme une patate mais pour toute réponse, on recevait à chaque fois un discours disant que les hommes préférait les grosses qu'à maigre car cela signifiait que la femme était bien nourrie donc riche.

La journée se passait pareil, se lever tôt pour travailler tôt, manger tard et se coucher tard mais Ingrid n'en pas à ses parents de se train-train de vie épuisant. Elle était heureuse de savoir qu'il y avait dans leur yeux de l'amour et ça lui suffisait amplement avec, bien sûr, les bonne rigolades avec Léa. Des fois, leur mère demandait à toute ses filles d'aller au marché et on voyait des bâtiments sont magnifiques à regarder, et c'était fort rigolo de marcher sur autre chose que de la terre .Elles avaient les yeux écarquillés de bonheur on voyant tout ça et leur mémoire avait du mal à tout retenir.

Leur vie en somme était paisible et sans problèmes mais, il y a toujours un "mais", il avait un gros problème en vu, l'héritier au masculin. Car oui, pour avoir l'héritage, il faut être un mâle ce qu'il n'y a pas dans la famille, donc si un jour le père de la famille, la maison reviendra à un cousin que l'on dit qui vient de la côte de France. Et ce cousin, justement, viendra visité sa future "maison" (car la maison, au passage, est plus une sorte de cabane qu'autre chose), pendant l'été inopinément alors qu'Ingrid avait tous juste quinze ans. La mère avait prévenue à l'avance, si le cousin vient ici, c'est pour justement faire preuve de gentillesse en se mariant avec l'une de ses cousines. Les réactions changèrent pour chacune des filles, Fiona voyait en lui la chance de sa vie pour pouvoir enfin vivre avec la bonne société puisque l'on disait aussi qu'il avait un haut rang, Clara ne parla pas et fit ne rien de très particulier, Ingrid et Léa, elles étaient toutes les deux d'accord sur le même point, si l'une des deux tombée sous le charme du mystérieux cousin et qu'elle quitterait l'autre, cela sera une haute trahison.

Donc pendant l'été, il vint presque en chantonnant et en gambadant. Il n'avait rien à voir avec ce que la famille s’attende, il était roux carotte presque comme Léa et il expliquait que c'était à cause de ses origines celtes. Il avait une curieux caractère car c'était comme si un enfant c'était approprié le corps d'un adulte. Il jouait et s'amusait parmi ses cousines qui avait de plus en plus les yeux écarquillés devant un tel spécimen de quelqu'un dit "noble". Il disait qu'il avait voulu venir ici pour prendre un peu de temps pour lui et revenir au source dans un allemand parfait. Car oui, il savait parlé plus que correctement l'allemand, plutôt bizarre mais il n'avait pas d'explications pour cela. Puis vint le jour fatidique, où il demanda la main d'une des quatre jeunes filles. Fiona était seule derrière la porte à écouter la discussion de sa mère et de cet homme, tout de suite après avoir su la prénom de la future femme du cousin, elle courra rejoindre ses sœurs dans le jardin.

~~Vous ne me croyrez jamais! commença t-elle d'un ton joyeux. "C'est pas nouveau, lançant en murmurant Léa à Ingrid qui ria sous sa cape en regardant Fiona se dodinné sous leurs yeux.
~~Dit toujours!
~~Je sais qui va se prochainement se mariée !
~~Toi?
~~Non évidement, pas avec cet enfant de cousin mais ce sera Clara!


Et c'est à ce moment là que Clara retira son nez de son livre et lança un Quoi?? pour ensuite se lever brutalement et partir. Où? Personne ne su mais elle revint le lendemain pour annonçait à son père qu'elle partait dans un couvent non loin de là et que la dernière' fois qu'il la verrait était maintenant. Pourquoi le cousin l'avait choisi? Car il la trouvait calme, posait et sérieuse. Tout ce qui devrait à un homme en général le révulsait. Tout le monde dans ma famille fut abasourdie de se qui c'était passé, Clara était parti mais le cousin n'était à peine plus choqué que cela et ce fut directement le lendemain qui demanda la main d'une autre cousine mais là, les trois filles était derrière la porte :

~~Une nouvelle?
~~Exactement madame, car je dois partir dans une semaine, le temps de préparer un mariage.
~~... Qui?
~~Ingrid.
~~Accordé!

Et c'est à ce moment là qu'Ingrid arriva pour essayer d'intervenir mais sa mère avait le regard qui disait "Je choisi pour toi le bonheur, va!". Ingrid regarda Léa en espérant avoir avec elle du soutien mais Léa la regardait dégoutée, comme si le diable était en elle puis partit à son tour avec Clara et sa mère. Arthur, le prénom du cousin, fit ses avances. Mais Ingrid était déjà loin, elle avait tous perdu, ses parents la voyait déjà loin et sa seule amie a crue à une haute trahison, elle est morte. D'une voix à peine vivante, elle prononça le mot qui bouleversa sa vie, Oui.

Une semaine plus tard, elle se retrouva dans un pays inconnus, avec des gens inconnus et une langue inconnus. Mais Arthur avait déjà pensé à tout, un professeur particulier vint la voir chaque jour pour lui apprendre la langue française et l'anglais qui peut toujours servir. Avec lui, elle apprit à lire, écrire compter et de la connaissance pour des remèdes avec des plantes, qui peut toujours servir aussi. Elle avait appris tous cela en un temps phénoménal. Mais son coeur n'était pas au rendez-vous, elle vivait sans vivre et même sans mari, la plupart du temps était absent durant l'année même pas au service de la France! Non, mais cela restait secret et puis de toute façon, elle n'avait pas très envie de la savoir, son secret. Elle écrivait des lettres, des longues lettres à sa famille mais sans retour ...

Dix ans était passé ainsi, elle ne s'était pas fait d'amie et elle se doutait même si les gens savait qu'elle existé. La vie était monotone et sans goût. Elle ne pensait à rien, pour elle la vie s'était arrêtée, brutalement à un moment qu'elle ne comprenait guère. Pourquoi n'a t-elle pas rejoins sa sœur au couvent? Peut-être n'avait-elle pas la force d'y aller... Puis vint une lettre. Une lettre! Elle la prit religieusement des mains du messager. Qui c'était, Clara, sa mère ou même Léa! Non ne rêvons pas, au moins sa mère puis elle l'ouvrit après avoir méditer longuement. Un acte de décès en allemand, son mari. Elle apprit aussi que son mari avait donné beaucoup de lui-même à l’Allemagne, il était donc espion pour ce pays? Ah bon. Je ne savais pas. Fort bien mais moi dans l'histoire? Elle vit en bas que pour les services rendu à l'Allemagne et qu'elle était veuve et qu'elle savait parfaitement le Français car elle vivait dans ce pays depuis longtemps, on lui offrait un poste à Versailles, ambassadrice mais tout sera dit là-bas.

Et elle y était.



Dérrière l'écran



Prénom ou Pseudo : //
Age: 13
Passion(s)/Loisir(s): //
Comment avez-vous connu le forum? Par pub.
Code:Oki ^^ By Yoyo

Précision : Je n'ai pas finie ma fiche =)


Dernière édition par Ingrid Derwald le Mer 15 Juin - 16:19, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Marie-Antoinette

«♠ Admin Royale»


Messages : 406
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox: Don't you remember - Adele
Rang: Reine
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Mer 8 Juin - 11:52

bievenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
ϟ Yolande M. de Polignac

«
I am not a prostitute, but just a rose in perdition.
»


Messages : 271
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Dans la plus belle des prisons

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: Duchesse de Polignac et Marquise de Mancini
où en sont les ragots?:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Mer 8 Juin - 12:03

Bon ben Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Madeleine de Plouzané

«»


Messages : 285
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : A Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox: Startships - Stronger ♥
Rang: Duchesse de Plouzané et baronne d'Aix
où en sont les ragots?:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Mer 8 Juin - 12:19

Willkommen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Mer 8 Juin - 12:34

hallo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Marie-Antoinette

«♠ Admin Royale»


Messages : 406
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox: Don't you remember - Adele
Rang: Reine
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Mer 8 Juin - 12:38

l'histoire de ta vie et on est bon! grupe ambassadeurs c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Mer 8 Juin - 12:39

Exactement! Merci pour cette accueil ♥
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Yolande M. de Polignac

«
I am not a prostitute, but just a rose in perdition.
»


Messages : 271
Date d'inscription : 31/05/2011
Localisation : Dans la plus belle des prisons

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: Duchesse de Polignac et Marquise de Mancini
où en sont les ragots?:
10/10  (10/10)

MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Mer 8 Juin - 12:46

Mais voyons, c'est le moins qu'on puisse faire ! Tu vois que quand même les préjugés contre les autrichiennes sont non-fondés ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Marie-Antoinette

«♠ Admin Royale»


Messages : 406
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox: Don't you remember - Adele
Rang: Reine
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Jeu 9 Juin - 14:48

C'est bon jeune fille tu peux commencer REELLEMENt à t'écater!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
ϟ Marie T de Sardaigne

«♣ The Most Happy ♣»


Messages : 435
Date d'inscription : 04/06/2011

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: princesse , duchesse d'artois
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Sam 11 Juin - 10:52

bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Mer 15 Juin - 16:17

Voici un signe la demoiselle. =)
Bref j'ai terminé même si j'ai mâché la fin, voire énormément mâché >o<
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Marie-Antoinette

«♠ Admin Royale»


Messages : 406
Date d'inscription : 30/05/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox: Don't you remember - Adele
Rang: Reine
où en sont les ragots?:
9/10  (9/10)

MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    Jeu 16 Juin - 15:29

On déplace donc! Je crois que c'est a plus longue fiche de présentation! Bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marieantoinette-rpg.forumgratuit.org
ϟ Contenu sponsorisé

«»



MessageSujet: Re: Une allemande à Versailles    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une allemande à Versailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Roses De Versailles
» Histoire attendrissante de Cornelia Otto Schutt Ti Corn une Haitiano-Allemande
» Ballade galante à Versailles [ Eric de Froulay ]
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Il se dit à Versailles que...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marie Antoinette , le printemps du règne :: Les petits Versaillais :: Audience avec le Roi :: Bienvenue à Versailles -