Marie Antoinette , le printemps du règne
Bienvenue sur "Marie Antoinette, le printemps du règne" Connectez vous!


Louis XV est mort. Marie Antoinette jeune dauphine devient la reine de France...C'est le printemps du règne...
Nouveauté : Une intrigue a été lancée. Inscrivez vous pour y participer!
"Marie Antoinette le printemps du règne" vous souhaite la bienvenue!
N'hésitez pas à faire un tour dans la penderie du forum. De nombreux pré-définis : le comte d'Artois, Anne de Noailles,...
LE FORUM A UN AN!!! Pleins de nouveautés pour cet anniversaire!
Une battle rp c'est quoi? C'est LA nouveauté du forum. En savoir plus dans els décrets royaux!
NOUS RECHERCHONS UN JOUEURPOUR LOUIS XVI. important pour la suite
forum fermé
rendez-vous sur http://marieantoinetterpg.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Dans les champs fleuris...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Dans les champs fleuris...   Jeu 20 Oct - 13:43

Une belle matinée d'avril, Louis-Henry de MaisonDieu, Arwen de Calais et moi même partîmes à l'aube pour diner dans les champs.

J'avais demandé à Fernande, ma première femme de chambre, de me préparer un panier garni de bons fruits, et de viennoiseries pour pouvoir déjeuner paisiblement sur une nappe, dans un champs de coquelicots que j'avais découvert quelques jours auparavant, en faisant une balade à cheval.

J'étais vêtue d'une simple robe couleur crème, avec des manches qui arrivait aux coudes, je n'aimait pas les robes imposantes de l'époque, et n'en mettait que pour les sorties importantes. Je préférait les robes moulantes, même si ce n'était pas toujours bien vu à la cour. Légère et fraiche, elle était idéale pour l'occasion, car ce matin là, il faisait particulièrement chaud pour un mois d'avril.

Une diligence m'attendait pour partir à l'endroit dit. Le voyage avait été difficile car la chaleur était étouffante, et bien que j'avais un éventail, je suffoquais presque et rêvais d'une brise fraiche qui aurait pu me rafraichir.

Ma peau était blanche de nature, mais à cause de la chaleur, mes joues s'étaient empourprées, et comme je ne me mettait jamais de poudre, l'on aurait pu me prendre pour une paysanne!

Quand j'arrivais, je demandis à mon cocher de venir me chercher le soir, et vis au loin mon ami, Louis Henry me faire un signe, Arwen n'étant visiblement pas encore arrivée.



Dernière édition par Louise-Elisabeth de Croÿ le Dim 23 Oct - 15:02, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Dans les champs fleuris...   Ven 21 Oct - 18:46

Citation :
( Je prend le début pour faire un peu avancer..)

Louis ne tarda pas à se lever ce matin et ceci vous pouvez me croire il en est rare, il préfére en temps normal se glisser et se reglisser dans sa draps jusqu'à ce que le soleil soit haut dans le ciel, il lui arrive même de passer des journées entières dans ses appartements lorsqu'il eut croiser une charmante courtisante la veille. On peut facilement deviner qu'aucune femme ne peut resister au regard sombre et ténébreux d'un Marquis un brin vicieux et vantard..

Mais ce jour ci n'était point un jour ordinaire et le marquis avait rendez vous en tête à tête, ou pas.. avec la charmante duchesse de Tourlz, la belle Louise-Elisabeth de Croy, pour l'occasion il se leva à l'aube pour pouvoir prendre un bain digne de ce nom et pouvoir soigner sa plaisance.. c'était bien rare pour lui qui préférait d'habitude jouer tout sur sa beauté naturelle..

Le temps de finir tout ce dont il avait mit en avant afin de pouvoir " taper dans l'oeil comme on dirait 3 siécle plus tard" à Louise-Elisabateh,il descendit les escaliers de Versailles rapidement et traversa les couloirs de la même manière sans se permettre cette fois ci de regarder derrière les portes entres-ouvertes; puis se rendit dans les jardins à leur lieu de rendez vous, dans un champs magnifique fleurit de beaux coquelicots et de tournesol et oui à seulement quelques mètres de Versailles nous pouvions trouver des coins magniques et calmes, parfait pour ce genre de Rendez-vous..

Il se demanda si la marchande de tissus Nordique serait présente ou pas, même si sa présence se voit des plus amicale du fait de sa sympathie et de son Clémence, mais ce ne serait qu'une barre dans la réunion de la duchesse et le marquis.

Ayant préféré laisser conger à son domestique, Henry fit la route seul et se retrouva sans personne dans un champs immense, il le savait la duchesse était coquête et ne tarderait point à arriver, du moins c'est ce qu'il espèrait..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Dans les champs fleuris...   Mar 25 Oct - 17:47

Je m'approchait de Louis Henry, mon panier dans une main, mon ombrelle dans l'autre.
Le soleil tapait dans ma nuque malgré mon ombrelle, je transpirais et j'étais essoufflée, je n'étais vraiment pas jolie à voir! J'avais des brindilles d'herbes dans mes chaussures, et un bout de ma robe s'était déchirée en s'accrochant à une pierre, on aurait dit que je sortais de la guerre!
Louis-Henry, quand à lui était élégant, propre et bien coiffé, il me faisait penser à un homme qui se rendait à une réception très importante. On aurait pu me comparer à une souillon à coté de lui!
Dans ses yeux marrons foncés pétillait une étincelle que j'avais rarement vus, et il paraissait très heureux. Il me toisait du regard comme un gourmand admire une confiserie

-Bonjour, lui dis-je. Comment allez-vous? Arwen n'est pas encore arrivé?
Lui demandais-je. Je tiens à m'excuser pour mon état, je ne suis pas vraiment présentable!
Cette chaleur m'épuise!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Dans les champs fleuris...   Mer 2 Nov - 16:55

Le vent souffle à peine et au loin nous pouvons enfin appercevoir un point un petit point qui devient très vite un plus gros point, avant de devenir lui même une forme qui deviendra une ombre avant de devenir une silhouette, c'était bien elle, la Marquise de Croÿ, celle-ci s'étant fait attendre et désirée, une belle femme comme elle pouvant biensûr se le permettre, elle avait plutôt une tenue adéquat à l'occasion comparé à ce que portait le Marquis, celle ci était pourtant gênée d'être vêtue ainsi il s'empressa donc pour la rassurer de lever sa veste laissant place à une chemise plutot simple d'une couleur orangée, celle ci bien plus conforme à l'occasion..

-Bonjour
- Bonjour à vous très chère, je vous attendais et je suis heureux de vous voir enfin!
-Comment allez-vous? Arwen n'est pas encore arrivé?

-Je me porte fort bien je vous en remercie et vous donc? Comme vous pouvez le voir Arwen n'est point encore la, a moins qu'elle se cache pour nous observer mais ce serait bien enfantin..

Elle s'excusait d'être habillée modestement ainsi et je ne la comprenait pas selon moi sa robe lui allait a ravir et faisait ressortir ses généreuses formes ainsi que son teint..

Ne soyez pas gênée d'être vêtue ainsi je trouve que cette tenue vous va à ravir.. Croyez l'homme enchanté que je suis.

Après cette courte parole, il releva ses manches comme à son habitude et s'asseilla sur le tapis pour commencer à pique niquer il espèrait sincérement que cette journée si chaude et si lourde allait lui apporter beaucoup et que le Marquis et la Marquise allait pouvoir faire bien plus emples connaissances et que ce pique allait ouvrir bien des portes pour le futur, Il reprit ses esprits naturellement et se tourna vers Louise Elisabeth..

Par quoi commençons nous? Attendons nous Arwen?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Dans les champs fleuris...   Jeu 3 Nov - 18:05

-Par quoi commençons-nous ? Attendons-nous Arwen ?

-Attendons-la pour manger, mais pas pour se désaltérer ! Ne trouvez-vous pas que cette chaleur est étouffante ? Lui demandais-je .

Il approuva d'un hochement de tête avant de me servir de l'eau dans le service en porcelaine que j'avais apportée. L'air était lourd, le soleil tapait fort et bien que j'étais habillée plutôt légèrement, je suais. Je trouvais Louis-Henry élégant, mais vêtu exagérément habillé pour cette occasion.

-Les lieux sont forts agréables, je l'ais ai découvert en faisant une balade à cheval ! C'est si rare des endroits aussi tranquilles près de la cour !

-Je suis entièrement de votre avis. Me répondit-il .

Je trouve que vous êtes habillé bien... convenablement pour un simple diner en extérieur ! Aviez-vous l'idée de m'impressionner ? Le taquinais-je gentiment .

Je le vis rougir et il m'avoua qu'il ne s'habillait jamais aussi majestueusement pour une femme.

- Voyons mon ami, je ne suis pas une femme, pour vous en tout cas, je suis une amie, et vous ne devez me considérez que comme tel !


J'aimais bien Louis-Henry, mais notre relation n'irait jamais plus loin que l'amitié. Je le trouvais arrogant, hautain et insupportablement égocentrique. J'aimais passer du temps en sa compagnie, mais je ne pourrais supporter de vivre avec lui!


Dernière édition par Louise-Elisabeth de Croÿ le Ven 4 Nov - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Dans les champs fleuris...   Ven 4 Nov - 12:45

Il la regarda en souriant, après lui avoir servit un verre, elle avait l'air probablement d'être bien mal à l'aise, c'était peut être son extreme beauté qui la rendait mal à l'aise? habillé d'une simple chemisette orangée il se demanda d'abord de quoi elle voulait bien parler, il est vrai que les vêtements ne font pas la personne et bien heureusement pour la marquise, mais il était habillé le plus convenablement pour une personne de son rang et ceci il fallait s'en rendre compte..
Il regarda d'abord le soleil qui brillait en pleins sur la carrière où ils étaient tout les deux assis puis l'écouta parler attentivement, il est vrai biensur qu'il ne faut pas nier, que le jeune marquis fondait devant la Marquise..



-Attendons-la pour manger, mais pas pour se désaltérer ! Ne trouvez-vous pas que cette chaleur est étouffante ?
Excellente idée, je ne peux pas dire mieux espèrons tout de même que Arwen ne tarde pas!

Il pensait à la jeune femme ce n'était pourtant point son habitude de ne pas être ponctuelle et espèrait au fond qu'il ne lui soit rien arrivé, il se resservit d'un très bon nectar des mandarines du marché de Paris, avant de l'écouter parler attentivement comme à son habitude..

-Les lieux sont forts agréables, je l'ais ai découvert en faisant une balade à cheval ! C'est si rare des endroits aussi tranquilles près de la cour !
- Soit j'aime beaucoup les balades à cheval moi aussi, accepteriez vous prochainement de nous rendre dans un lieu magnifique que je connais bien à dos de cheval? Vous verrez c'est magnifique et il ne faut qu'une demi journée pour nous y rendre, nous pourrions meme couché la-bas, mais si il en est de telle il ne faudra pas que la cour soit mise au courant, voyez vous une marquise et un marquis campant à la bonne étoile ça le fou mal..

Son regard brilla en pensant au lieu dit, il marqua une courte pause avant de reprendre.


Je trouve que vous êtes habillé bien... convenablement pour un simple diner en extérieur ! Aviez-vous l'idée de m'impressionner ?

-En effet vous ne vous trompez point vous avez du charme et même un homme aveugle pourrait s'en rendre compte..

Elle était belle, elle lui plaisait, mais il ne voulait rien laisser percevoir pour sa fierté..


- Voyons mon ami, je ne suis pas une femme, pour vous en tout cas, je suis une amie, et vous ne devez me considérez que comme tel !

-Je vous considére comme une amante potentielle et juste ça, je vois que vous avez de l'assurance, mais ne croyez pas que vous ferez fondre mon coeur dure comme de la pierre, et puis une fois que vous aurez visiter mes appartements, vous deviendrez plus qu'une simple amie a qui on rend visite quand le coeur nous en dit..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Dans les champs fleuris...   Ven 4 Nov - 18:59

-Voyons mon ami, je ne suis pas une femme, pour vous en tout cas, je suis une amie, et vous ne devez me considérez que comme tel !

-Je vous considére comme une amante potentielle et juste ça, je vois que vous avez de l'assurance, mais ne croyez pas que vous ferez fondre mon coeur dure comme de la pierre, et puis une fois que vous aurez visiter mes appartements, vous deviendrez plus qu'une simple amie a qui on rend visite quand le coeur nous en dit.

-Oh et bien je vous remercie pour cette invitation si subtile! Lui répondis-je ironiquement. Mais depuis le temps que vous me connaissez, vous devriez savoir que je ne suis pas une femme qu'on met dans son lit aussi facilement que vos ''amantes potentielles'' que vous trouvez à la cour. Et je perçois bien de l'arrogance dans vos paroles!

Ce que Louis-Henry pouvait m'agacer certaines fois! Il se vantait d'avoir ''un cœur de pierre''
alors que je savais très bien qu'il cachait ses faiblesses en revendiquant ces idées. Je ne lui en voulait pas vraiment même si j'étais vexée qu'il ai pu me considéré comme une fille de plus auquel il aurait fait ''visiter'' ses appartements.


-Et sachez que, si je viens un jour dans vos appartements, ce ne seras que pour boire un thé et discuter, alors veuillez svp, remballer cette attitude hautaine et vos idées stupides! Je ne suis pas une putain que vous pouvez trouvez au coin de n'importe quelle rue!
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Contenu sponsorisé

«»



MessageSujet: Re: Dans les champs fleuris...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dans les champs fleuris...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» J'ai toujours voulu courir dans un champs de blé. [Geekeuse ]
» L U L L A B Y •• faire l'amour dans les champs excite les fleurs.
» Lalala des carottes dans les champs de blé [Claude]
» La liberté c'est comme un petit poney qui court dans un champ
» Un Duel dans les champs ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marie Antoinette , le printemps du règne :: Versailles :: L'extérieur -