Marie Antoinette , le printemps du règne
Bienvenue sur "Marie Antoinette, le printemps du règne" Connectez vous!


Louis XV est mort. Marie Antoinette jeune dauphine devient la reine de France...C'est le printemps du règne...
Nouveauté : Une intrigue a été lancée. Inscrivez vous pour y participer!
"Marie Antoinette le printemps du règne" vous souhaite la bienvenue!
N'hésitez pas à faire un tour dans la penderie du forum. De nombreux pré-définis : le comte d'Artois, Anne de Noailles,...
LE FORUM A UN AN!!! Pleins de nouveautés pour cet anniversaire!
Une battle rp c'est quoi? C'est LA nouveauté du forum. En savoir plus dans els décrets royaux!
NOUS RECHERCHONS UN JOUEURPOUR LOUIS XVI. important pour la suite
forum fermé
rendez-vous sur http://marieantoinetterpg.forumactif.org/

Partagez | 
 

 Retrouvailles "fraternelles"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ϟ Axel von Fersen

«»


Messages : 66
Date d'inscription : 02/08/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: Comte de Fersen
où en sont les ragots?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Retrouvailles "fraternelles"   Mer 31 Aoû - 13:00

Ce matin là il y avait foule dans les allées de Versailles ; et il en était de même dans les couloirs du château. Tout le monde s’agitait dans tous les sens, on ne sait réellement pourquoi. Peut-être le roi avait-il décidé de sortir aujourd’hui ? Quoi qu’il en soit, Axel mit un temps fou à traverser les couloirs pour rejoindre les appartements de Madame Elisabeth. En effet, le comte suédois avait rendez-vous avec la princesse ; c’est elle qui l’avait invité à venir lui rendre visite. Pour l’occasion Axel avait revêtu son plus bel habit, un ensemble bleu foncé, orné de blanc et de liseré d’or.

Elisabeth de France et Axel s’étaient rencontrés trois mois auparavant, lors de la présentation de ce dernier à la Famille Royale. Voilà maintenant quatre semaines que le comte n’avait pas vu celle qu’il considérait comme sa petite sœur à la cour.

Arrivée devant la porte, un valet lui ouvrit et Axel entra dans le petit salon de Madame Elisabeth de France. La jeune princesse n’était pas encore arrivée, alors Axel se dirigea vers une fenêtre et contempla les jardins ainsi que les gens qui s’y promenaient. Puis, attendant toujours Elisabeth, il s’approcha de la bibliothèque de la jeune fille et observa les ouvrages. Il en pris un au hasard, l’ouvrit et lu les premières lignes. Il le referma assez rapidement se rendant compte que ses quelques notions de français ne lui suffisaient pas pour lire un tel ouvrage.

Après quelques minutes d’attente, la princesse entra dans la pièce.
Bonjour Axel, comment allez-vous ? C’est gentil d’avoir accepté de venir me voir alors que vous êtes vous-même très occupé en ce moment.
Elle s’approcha du comte et lui tendit sa main droite. Axel y déposa un petit baiser puis lui répondit avec un accent très prononcé :
Bon-jour ma chère. Je me porte à mer-veille et vous ? Je vous re-mercie de m’avoir invi-té à passer un mo-ment ensemble. Cela fait tellement long-temps.
Elisabeth lui sourit et l’invita à passer dans la pièce voisine.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Retrouvailles "fraternelles"   Mer 7 Sep - 12:44

Madame Elisabeth était dans une autre pièce de son appartement au moment où Axel fit son entrée dans le salon. Comme d'ordinaire, la princesse était en pleins dans ses etudes qu'elle detestaient tant. A ce moment là elle etudiait le latin avec un professeur plutot sévère. Elle s'appliquait evidemment mais travaillait vraiment à contre coeur et ne revait qu'à une seule chose, c'est de pouvoir partir de là et aller s'amuser.

Et contre toute attente, son veux se réalisa. Madame de Marsan, sa gourvernante vient en pleins de cours pour annoncer que le Comte Fersen venait voir la princesse et que de façon tout à fait exeptionnelle son cours était fini. Quelle joie ce fut pour Madame Elisabeth ! Mais naturellement elle ne pouvait pas le montrer à cause de l'etiquette. Surtout que c'etait tres rare qu'un cour soit interropu. Mais Axel de Fersen etait desormais un famillier de la famille Royale et comme il ne venait pas tres souvent voir Elisabeth, ce fut une excuse assez valable pour terminer le cours plutot que prévu, au grand desarrois du professeur, qui pris congès, vexé.

Elisabeth se précipa dans le salon. Apres avoir saluer le Comte et lui donner sa main à baiser comme le veut l'étiquiette, Madame Elisabeth l'invita à s'asseoir sur un fauteuil en fasse d'elle ou elle prit place.

- Je vais bien egalement. Surtout que grace à votre visite, je viens de finir, avec soulagement, mes leçons plus tot que prévu. Je suis vraiment ravie de vous voir. J'ai bien cru que vous m'aviez oublier vous savez. Il y a longtemps qu'on nous avez pas vu à Versailles. Où etiez-vous donc passé ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ Axel von Fersen

«»


Messages : 66
Date d'inscription : 02/08/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: Comte de Fersen
où en sont les ragots?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles "fraternelles"   Jeu 8 Sep - 12:40

Axel s’asseya dans le fauteuil, et regarda la princesse. Elle n’était âgee que de quatorze ans seulement, mais déjà elle était bien faite et serais plus tard une très belle jeune femme ; Axel en était sur.

« Je vais bien egalement. Surtout que grace à votre visite, je viens de finir, avec soulagement, mes leçons plus tot que prévu. Je suis vraiment ravie de vous voir. J'ai bien cru que vous m'aviez oublier vous savez. Il y a longtemps qu'on nous avez pas vu à Versailles. Où etiez-vous donc passé ? » dit-elle, toute souriante.

« Je suis désolé de n’avoir pu venir plus tôt, mes études à Paris me prennent beaucoup de temps en ce moment ; et vous-même savez qu’il est difficile d’aller contre ! Je suis ravi de vous revoir mon amie. » Le jeune sortit un papier de sa poche et le montra à Elisabeth, « Voyez, cette lettre de mon père m’oblige à m’investir d’avantage dans mes études ; et s’y j’échoue, je rentre en Suède. Au moins le message est clair ! »
La jeune demoiselle lui sourit, elle semblait tout à fait comprendre l’état d’esprit de son ami.

La jeune fille demanda à ce qu’on lui apporte un jus de pomme. « En voulez-vous un Axel ?
- Oui, s’il vous plait.
- Deux jus de pomme alors, merci. »
Elle ajusta sa robe sur ces genoux pour enlever les plis, puis remis une mèche de cheveux en place. Un valet de chambre apporta les deux verres de jus de pomme et les déposa sur la table, près d'eux.
Axel attendit que l'homme sorte, puis s’enquit des nouvelles de la cour et surtout de la vie d’Elisabeth. « Ma chère, parlez-moi de ce que vous avez fait pendant ces trois semaines.
- Comme d’habitude j’ai beaucoup travaillé ! Vous connaissez mes professeurs, ils ne me laisse pas un moment de répis ! D’ailleurs votre visite, m’a permis d’échapper à un cours de Latin, très épuisant.
- Je suis ravi de vous avoir rendu service ! répondit-il en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Retrouvailles "fraternelles"   Jeu 22 Sep - 13:10

Elisabeth soupira lorsqu'Axel lui dit qu'il n'a pas pu venir à cause de ses etudes qui prennent trop de temps. La princesse detestait tant les leçons.

- Ah ses etudes ! Je sais qu'il est important d'avoir une bonne education mais nos études, je trouve nous empêche de voir nos amis. C'est bien ennuyant.

Puis un valet apporta une mini colation à Axel et Elisabeth. Cette dernière bu une gorgée de jus et pris un biscuit
Elisabeth rit elle aussi lorsque Axel lui dit avec humour qu'il lui avait rendu service en interrompant sa leçon.

- Et je vous en suis infiniment reconnaissante.

Puis la princesse perdit d'un coup sa bonne humeur en repensant au projet de mariage qu'on faisait pour elle avec l'Empereur d'Autriche. C'etait tout à fait confidentiel pour l'instant et rien n'etait sûr mais Elisabeth avait besoin d'en parler à son ami.

- Je dois vous confiez quelque chose... Mais d'abord il faut me promettre de n'en parler à personne. Pour le moment, l'affaire est confidentielle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ Axel von Fersen

«»


Messages : 66
Date d'inscription : 02/08/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: Comte de Fersen
où en sont les ragots?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles "fraternelles"   Sam 24 Sep - 17:33

Axel reprit son air sérieux quand Elisabeth lui annonça qu’elle souhaitait lui confier un secret bien gardé pour le moment. Le fait que la princesse lui fasse autant confiance touchait profondément Axel ; il ne se connaissaient que depuis quelques mois après tout. Et Axel était loin d’être l’homme le plus apprécié au sein de la famille royale ; ou tout du moins surtout par les frères de la jeune fille. Qu’elle veuille le mettre dans la confidence lui fit prendre de l’assurance.
« Que voulez-vous m’annoncer ? Je suis tout à votre écoute mon amie. »
La jeune fille pinça les lèvres comme pour retenir un son puis but une gorgée de jus de pomme. Elle tortillait ses doigts dans tous les sens et regardait de tous côtés par peur d’être espionnée. Elle était anxieuse à l’idée qu’on découvre son secret.
Mais Axel, lui, était toujours tenu en halène et paraissait de plus en plus impatient de connaître ce que voulait lui dire Elisabeth.
« N’ayez crainte, je ne vous trahirais pas. Vous savez que vous pouvez me faire confiance » Il posa une main froide sur l’épaule de la jeune fille comme pour lui témoigner de son amitié et la mettre en confiance.
Enfin, elle sembla se décider à avouer ce qu’elle cachait. Elle prit une profonde inspiration puis sourit à Axel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Retrouvailles "fraternelles"   Lun 26 Sep - 11:42

Depuis que Louis XVI l'avait informé que Joseph II demandait sa main, Elisabeth n'en avait parlé à personne. C'etait une affaire confidentielle pour le moment, donc il ne fallait pas l'ébruité, certes, mais la princesse ne savait pas non plus à qui confier ses sentiments à son sujet. Elle était encore sous le choc de ce projet.

- C'est que... je ne sais pas trop comment dire cela...

Madame Elisabeth avait confiance en Axel. Là n'était pas le probleme de lui confier la nouvelle. Elle sait qu'il ne racontera pas la nouvelle à tous les courtisans qu'il croisera. C'est simplement qu'Elisabeth en lui annonçant devra réalisée elle-même que c'est bien réelle. Ce qu'elle a encore quelque part du mal à croire.

Je sais que vous le repeterez point... Mais c'est que j'ai du mal à moins même réaliser ce que je veux vous dire.

Après un petit moment de silence, Elisabeth soupira et lacha enfin

- L'Empereur d'Autriche, le frère de la reine a demandé ma main au roi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ϟ Axel von Fersen

«»


Messages : 66
Date d'inscription : 02/08/2011
Localisation : Versailles

Précieuses Ridicules
Jukebox:
Rang: Comte de Fersen
où en sont les ragots?:
30/100  (30/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles "fraternelles"   Mer 28 Sep - 17:57

« L'Empereur d'Autriche, le frère de la reine a demandé ma main au roi ! »
Axel resta un moment sans expression ; et voyant l’air désemperé de la jeune fille il s’approcha au plus près d’elle passant une main par-dessus son épaule. Le jeune homme pensait à sa petite sœur Sophie âgée de 15 ans comme Elisabeth. Que ferait-il si sa propre sœur était dans la même impasse ? Il chercha un instant comment consoler la pauvre enfant puis finit par dire :
« Elisabeth, il faut voir cela comme un nouveau départ. Une chance de devenir impératrice et d’être l’une des femmes les plus puissantes d’Europe. »
Ces paroles ne consolaient guère la jeune fille qui laissa une larme tomber sur sa joue. Larme qu’Axel s’empressa aussitôt d’essuyer.
« Je suis sur que l’empereur Joseph sera un mari aimant et qu'il saura vous combler de bonheur. Ne croyer pas que le mariage est une punition mais voyez le plutôt comme une chance. »
Pourtant ce n’était pas tout à fait l’avis d’Axel sur le mariage ; mais que pouvait-il lui d’autre ? Qu’elle serait contrainte d'obéir à cet homme toute sa vie, à le respecter et à renoncer à sa liberté de jeune fille ? La mariage n’est pas l’amour et Axel avait choisit son parti ! Mais il ne pouvait tenir ce discours devant la princesse de France et future impératrice d’Autriche.
« De plus je suis sur que la vie à Vienne vous plaira fortement. Et puis vous ne serait pas seul, il me semble que la famille impériale est très grande, vous aurez de la compagnie. Notre reine peut-être même ira vous rendre visite. »
Il regardait Elisabeth avec beaucoup de tendresse et de sympathie. Comment le roi pouvait-il donner sa jeune sœur à un empereur de dix ans de plus qu’elle ? La raison d’Etat est souvent la plus forte et l’emporte sur les semtiments.


Dernière édition par Axel von Fersen le Dim 2 Oct - 9:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
ϟ Invité

«Invité»



MessageSujet: Re: Retrouvailles "fraternelles"   Jeu 29 Sep - 15:53

(prends ton temps il n'y a aucun soucis Wink )
Revenir en haut Aller en bas
ϟ Contenu sponsorisé

«»



MessageSujet: Re: Retrouvailles "fraternelles"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles "fraternelles"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles fraternelles [Eldir/Celsius]
» Retrouvailles fraternelles [PV Connor Williams]
» Retrouvailles fraternelles [PV : Owen]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marie Antoinette , le printemps du règne :: Versailles :: Les Appartements :: ♦Appartement de Madame Elisabeth-